Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Imposition à 2,5 % pour le rachat du domicile familial par un des ex-conjoints

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 12 juin 2015 .
Temps de lecture : 2 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

DivorceSi un couple marié ou pacsé a acheté un logement en commun, lorsqu’il se sépare, et que l’un des époux rachète la demi-part du bien immobilier à son ex-partenaire, les frais de notaire applicables à cette opération sont réduits à 2,5 %.

Frais de notaire en baisse pour les ex-conjoints

Les couples qui achètent leur résidence à deux ne sont pas rares ; malheureusement, les cas de divorce, de séparation ou de dissolution d’un PACS non plus. Il arrive dans ces circonstances que les ex-conjoints s’accordent pour que l’un conserve le domicile familial, et rembourse à l’autre la moitié du prix d’achat.

Cette solution a l’avantage de préserver un minimum de stabilité, notamment dans le quotidien des enfants. Toutefois, cette transaction immobilière impose à celui ou celle qui va faire l’acquisition de l’intégralité du bien de payer une seconde fois les frais de notaire, lesquels sont réduits, passant de 5,8 % à taxation forfaitaire de 2,5 % seulement.

Telle est la décision prise par le ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique le 7 avril dernier en réponse à la question du parlementaire André Chassaigne au gouvernement début mars, laquelle décision a été inscrite au Journal Officiel.

Quel taux pour votre projet ?

Une taxation similaire à celle de la licitation

Ces fameux frais de notaire se décomposent en fait en plusieurs taxes :

  • la taxe communale (1,2 % du prix de vente du bien),
  • la taxe départementale (4,5 % dans la plupart des départements)
  • et la taxe pour l’État, qui s’élève à 2,5 % du montant du droit départemental.

Une fois additionnés, ces droits de mutation dépassent facilement 5,8 % du montant total de l’achat du bien immobilier.

C’est pour éviter une double imposition pénalisante pour le foyer, d’autant que son budget risque d’être impacté par le changement de situation familiale. Dorénavant, « le rachat de la demi-part du logement par l’un des deux ex-époux ne supporte qu’une imposition de 2,5 %, perçue au profit de l’État ». Ces frais de mutation spécifiques s’appliquent déjà à la licitation, un mécanisme juridique consistant en la vente aux enchères d’un bien détenu en indivision et dont le partage matériel est impossible, par exemple dans le cadre d’une succession.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.