Comparez les offres de crédit immobilier,

et trouvez la solution adaptée à votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Crise immobilière : intervenir ou laisser le marché se réguler 

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 21 juin 2023 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

notaire

Le marché immobilier montre des signaux d’alarme inquiétants. Comme lors de chaque crise, les professionnels du secteur demandent l’intervention des pouvoirs publics afin de relancer l’activité. Cependant, certains estiment qu’un nouveau soutien public n’est pas nécessaire et qu’une approche de non-intervention pourrait être plus efficace.

Les professionnels réclamaient une action décisive

Tout le monde attendait avec impatience l’annonce du Conseil national de la refondation (CNR) sur le logement, qui devait dévoiler des mesures percutantes pour soutenir le logement. Pour rappel, les conclusions de cette instance, mise en place le 28 novembre 2022, avaient été reportées à plusieurs reprises, ce qui a agacé profondément les professionnels du secteur.

L’urgence d’une action décisive était alors réclamée par toute la chaîne immobilière. Selon les représentants de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), « le secteur de la promotion immobilière est actuellement en situation d’urgence, tandis que le marché de la revente est également en crise, avec une activité résidentielle en chute constante qui devrait passer sous le seuil du million de transactions d’ici la fin de l’année ».

Quel taux pour votre projet ?

Le plan logement du gouvernement laisse les professionnels sur leur faim

Dans une annonce très attendue, le gouvernement a présenté le 4 juin dernier son plan logement visant à résoudre la crise qui sévit depuis plusieurs mois dans ce secteur stratégique de l’économie.

Pourtant, au lieu des mesures chocs espérées par les professionnels de l’immobilier, le plan a été accueilli avec une déception généralisée.

En effet, ces derniers s'étaient préparés à des mesures audacieuses pour relancer un marché en berne. Finalement, les annonces de l’exécutif n’ont guère été à la hauteur des attentes.

Celles-ci portent notamment sur :

  • La disparition du dispositif Pinel au profit du logement locatif intermédiaire ;
  • La reconduction du PTZ jusqu’en 2027, avec l’exclusion des maisons individuelles ;
  • La facilitation d’accès à MaPrimeRenov' ;
  • L’appui aux fonds friche…

ImportantLes professionnels regrettent ainsi le fait que ce plan faisait l’impasse sur de nombreux sujets pourtant essentiels, tels que la mise en place d’un nouveau dispositif visant à remplacer le Pinel, l’amélioration du statut de bailleur privé ou encore l’encadrement des prix du foncier.

Auparavant, dans une unanimité surprenante, les acteurs de l’immobilier, y compris les notaires, ont cherché à alerter les pouvoirs publics, dont l’action était jugée indigne face à la gravité de la crise. Ces derniers se sont plaints de ne pas avoir été écoutés, même s’ils étaient entendus.

Les propos du ministre délégué chargé de la Ville et du Logement, Olivier Klein,

Évoquant  une bombe sociale imminente si rien n’est fait dès maintenant pour le logement  avaient néanmoins redonné un peu d’espoir aux professionnels.

Olivier Klein

A retenir
  • Le secteur immobilier est en crise et demande une intervention des pouvoirs publics pour stimuler le marché.
  • Cependant, certains estiment qu’une approche de non-intervention pourrait être plus efficace.
  • Malgré les attentes, les mesures annoncées par le gouvernement ne répondent pas aux besoins et déçoivent les professionnels.
Le lien a bien été copié

J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.