Un changement politique peut entrainer une hausse des taux immobiliers

changement politique

Suite à l’élection de Donald Trump, les rendements des emprunts d’État ont augmenté de manière considérable. Ce phénomène n’est pas sans impact sur les taux de crédits immobiliers…

Une forte hausse du rendement des emprunts d’État à 10 ans

Les taux d’intérêt sur les obligations souveraines ont connu une forte hausse en l’espace de quelques semaines. À titre d’exemple, l’emprunt d’État français affiche un rendement de 0,83 % contre 0,10 % il y a peu. Ce mouvement prévaut aux États-Unis comme en Europe.

D’après un spécialiste du secteur, ce phénomène résulte de la perspective associée au programme économique du nouveau locataire de la Maison-Blanche. Celui-ci est susceptible d’entraîner une forte croissance accompagnée d’une importante inflation.

Ajoutant à cela la progression des salaires outre-Atlantique et tenant compte du faible taux de chômage, le taux directeur de la Réserve fédérale devrait remonter pour les trimestres à venir. Il en résulte d’importants dégagements sur les obligations souveraines américaines ce qui explique cette hausse des taux d’intérêt.

Quel taux pour votre projet ?

Un phénomène contagieux

Ce mouvement qui prévaut chez l’oncle Sam s’étend jusque dans le vieux continent en raison d’un jeu d’arbitrages entre les emprunts d’État et du risque d’inflation importée lié au taux de change entre l’euro et le dollar.

Qui plus est, avec ou sans effet Trump, la remontée de l’inflation était déjà prévue de part et d’autre de l’Atlantique pour le premier trimestre 2017. Cette hausse généralisée des prix est liée aux prix du pétrole, qui devraient connaître une forte augmentation sur les prochains 12 mois.

Sur le vieux continent, le niveau d’inflation est ainsi estimé à près de 2 %. Elle s’accompagnera logiquement d’une hausse des taux d’intérêt.

Quel impact pour les ménages ?

Pour les ménages emprunteurs, ce phénomène devrait se traduire par un durcissement des conditions de crédit. Il faut noter que les fluctuations des taux d’intérêt des obligations souveraines se répercutent sur ceux des crédits immobiliers dans un délai de deux mois en moyenne.

Le taux du crédit immobilier devrait de ce fait prochainement remonter. Déjà, pour le mois de novembre, une hausse de 0,20 % a été constatée auprès de deux établissements de crédit dans le Nord.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.