Comment préparer son dossier de crédit immobilier quand on est auto-entrepreneur ?!!

Statut d’auto entrepreneur

Comme tous les emprunteurs, pour décrocher un crédit immobilier aux conditions les plus avantageuses possibles, l’auto-entrepreneur doit apporter au prêteur les preuves de sa « solidité » financière. Nous faisons le point sur les documents et garanties à présenter à sa banque pour lui démontrer sa solvabilité et son ancienneté.

Rassurer l’établissement de prêt

Même si le contexte de taux d’intérêt bas est en faveur des candidats à la propriété, les banques se montrent très rigoureuses dans la sélection des profils à qui elles accordent des crédits immobiliers.

ImportantPour un auto-entrepreneur, il est donc impératif de rassurer l’organisme de prêt avec un dossier solide accompagné de bonnes garanties.

Son ancienneté dans l’exercice de son activité est le premier point essentiel à mettre en avant. En effet, à partir de 2-3 ans, elle est synonyme d’une clientèle régulière, et par conséquent, de revenus relativement stables. À l’inverse, un jeune travailleur indépendant en début de carrière aura davantage de difficulté à convaincre.

Quel taux pour votre projet ?

Présenter ses bilans financiers

L’auto-entrepreneur ne disposant pas de bulletin de paie, il doit à la place soumettre des bilans positifs lors de sa demande de crédit immobilier. Il faut que ces états financiers affichent un chiffre d’affaires constant ou en progression au minimum sur les deux années précédentes.

Ce dernier doit par ailleurs être un gestionnaire consciencieux de ses propres finances (pas de dépenses inconsidérées, pas de découvert bancaire), idéalement avec une épargne ou un apport personnel, qui représente un atout indéniable.

Documents et garanties

Outre ses derniers bilans, l’auto-entrepreneur doit produire ses deux derniers avis d’imposition, les trois derniers relevés de chacun des comptes bancaires qu’il détient, un justificatif d’identité et de domicile.

Normalement, il doit déjà avoir repéré le bien qu’il souhaite financer avec le crédit immobilier sollicité, et annexer le compromis de vente.

Et pour couvrir le risque d’impayés, il doit fournir en sus des garanties, comme une hypothèque sur un autre bien immobilier dont il est propriétaire, ainsi qu’une assurance emprunteur destinée à assurer le remboursement en cas d’imprévu empêchant le débiteur d’honorer sa dette (décès, perte d’autonomie, invalidité partielle.)


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.