Bilan 2015 pour l’investissement locatif

Capture d’écran du site de l’Observateur de l’immobilier

L’Observateur de l’immobilier (ODI) du Crédit foncier dresse un petit bilan de l’investissement locatif dans sa série des « Chiffres de la semaine ».

Une petite surface de 41 m²

L’Insee a établi la surface moyenne des logements (résidences individuelles et logements collectifs) en France à 95 m², et à 63 m² pour les appartements.

À 41 m² en moyenne, et comportant 2 pièces, les biens acquis par les investisseurs locatifs ne sont pas adaptés aux familles. La diminution de la surface est due à la dominance des appartements par rapport aux maisons (90 % et 10 %), ces appartements étant pour 59 % des studios et des deux-pièces.

Quel taux pour votre projet ?

14 % d’investissement locatif parmi les logements construits

Selon les statistiques de 2015, l’investissement locatif privé représente 14 % de l’ensemble, une part non négligeable, surtout après quelques années de repli. En effet, de 18 % de la construction en 2011, ce pourcentage a chuté à 12,6 % en 2013 avant de progresser à 13,7 % durant la première moitié de 2015.

ImportantUn investisseur locatif perçoit chaque année près de 67 500 €. Ce revenu médian dépasse largement la moyenne annuelle de 29 450 € (chiffre de 2013) de tous les ménages.

Ce public se compose à 59 % de couples mariés, dont 38 % sont âgés de 40 à 50 ans, et 34 % ont plus de 50 ans. Un bien immobilier locatif se finance en moyenne durant 19 ans et 6 mois.

Forte concentration géographique des investissements locatifs

Toutes les villes n’attirent pas les investisseurs, puisque 78 % des transactions conclues en 2015 concernaient 6 régions sur 22.

De janvier à juin, le Top 3 se composait de l’Île-de-France (20,5 %), suivi du Midi-Pyrénées (15,4 %) et de la région PACA (12,2 %). Mais la nouvelle région résultant de la fusion du Midi-Pyrénées et du Languedoc-Roussillon pourrait supplanter la région parisienne.

Les motivations à un investissement locatif sont diverses, à commencer par l’avantage fiscal (54 %), d’ailleurs encouragé par le dispositif Pinel. 44 % des intéressés évoquent le complément de revenu pour la retraite et 41 %, la constitution d’un patrimoine.

Malgré cet objectif patrimonial, l’opération reste transitoire. 52 % des propriétaires d’un bien locatif neuf envisagent de la revendre dans le futur, mais cette proportion baisse à 31 % dans le cas d’un logement ancien.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.