Baromètre CSA/Cofidis : le pouvoir d'achat des ménages est en berne

Barometre CSA Cofidis pouvoir d'achat ménages en berne

Même si le baromètre CSA/Cofidis révèle un niveau de vie médian et un pouvoir d’achat en berne, les Français restent optimistes, notamment les plus jeunes. Une grande majorité s’attend à des améliorations dans les mois à venir, sans toutefois compter sur les mesures gouvernementales. Ils misent surtout sur de nouveaux modes de consommation plus économiques.

Des seniors pessimistes face à des jeunes plutôt optimistes

Important 55 % des Français estiment que leur pouvoir d’achat est en baisse ces douze derniers mois. Ce sentiment est particulièrement marqué chez les seniors : 75 % des retraités estiment avoir perdu en pouvoir d’achat en 2018.

De son côté, la trésorerie des ménages semble s’être améliorée. Cette année, il manquait en moyenne 445 € aux Français pour vivre confortablement, soit 40 € de moins que l’année dernière. Le montant du découvert en banque a également diminué de 25 € pour s’établir à une moyenne de 370 € par an.

Important Contrairement aux seniors, les jeunes de 18 à 34 ans se montrent plus optimistes. 70 % d’entre eux trouvent que leur pouvoir d’achat est resté stable, ou a progressé cette année.

Ceci s’explique par le recours massif à la consommation collaborative et aux ventes privées, qui sont pratiquées par quasiment trois quarts des jeunes interrogés. Les produits en promotion et les bons plans sont également prisés par 65 % des Français. Conséquence : certains réussissent à réaliser jusqu’à 250 € d’économies.

Les Français restent optimistes concernant l’évolution de leur pouvoir d’achat

Même si 56 % des Français jugent leur niveau de vie « correct, mais sans plus », la même proportion s’attend à une stabilisation ou à une amélioration de leur pouvoir d’achat dans les douze mois à venir. Encore une fois, ce sont les jeunes qui se montrent les plus optimistes.

Important 70 % estiment pouvoir maintenir ou améliorer leur pouvoir d’achat durant les prochains mois.

Toutefois, lorsqu’on les interroge au sujet des mesures gouvernementales se rapportant au pouvoir d’achat, ils émettent des doutes quant aux retombées positives.

Important En effet, 71 % des répondants jugent que ces dispositions n’auront pas de conséquences significatives sur leur quotidien.

Outre un mode de consommation plus économique, les Français ont davantage recours au crédit conso et au rachat de crédits. Les effets des différentes réformes (suppression de la taxe d’habitation, flat tax sur les revenus du capital, baisse des cotisations sociales sur les salaires…) attendront probablement 2019 pour se faire ressentir au niveau des portefeuilles des ménages.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.