Réforme fiscale : le gouvernement signe et persiste

Reforme fiscale gouvernement persiste

Tandis que la grogne monte chez les contribuables contre la politique fiscale d’Emmanuel Macron, qu’ils accusent de réduire leur pouvoir d’achat, et avec en toile de fond la menace d’un blocage total du pays ce samedi, le ministre des Comptes Gérald Darmanin a laissé clairement entendre qu'il est hors de question pour le gouvernement de faire machine arrière et de renoncer à ces mesures « courageuses ».

70 % des Français ont l’impression de s’être appauvris

Une étude réalisée par l’IFOP pour le Journal du dimanche révèle que, pour plus de 7 Français sur 10, le niveau de vie a « plutôt baissé » depuis la prise de fonction d’Emmanuel Macron en mai 2017. Et pour plus de 80 %, cela ne risque pas de s’améliorer d’ici la fin de son mandat à cause des récentes mesures fiscales mises en place par le gouvernement.

Le ministre des Comptes, de son côté, remet en cause les résultats de ce sondage. Il assure au contraire que :

« Ces mesures fiscales [taxation du diesel, du tabac, hausse de la CSG, augmentation des impôts locaux dans certaines communes… NDLR] vont se traduire pour les Français par des gains de pouvoir d’achat dès ce mois-ci ».

Gérald Darmanin

Une autre critique formulée à l’encontre de la politique fiscale du gouvernement est que celle-ci favoriserait les plus fortunés au détriment des ménages moyens. Une accusation que Gérald Darmanin a balayée d’un revers de la main.

« La fiscalité actuelle est favorable à tous, aussi bien aux plus riches qu’aux ménages modestes ».

Gérald Darmanin

A-t-il martelé.

Bon à savoir : pour les personnes qui remboursent actuellement un ou plusieurs prêts et qui peinent à joindre les deux bouts, une solution existe pour alléger leurs mensualités et gagner un peu de pouvoir d’achat : le rachat de crédit.

Le gouvernement tente de calmer le jeu, mais n’entend pas changer de ligne

Face à une grogne sociale croissante et la menace d’un blocage total du pays le 17 novembre prochain, le gouvernement a assuré qu’il n’était pas impassible devant la colère des personnes touchées par cette hausse du prix du carburant.

« Nous sommes parfaitement conscients que ces mesures sont difficiles à accepter pour bon nombre de Français ».

Gérald Darmanin

A déclaré le ministre des Comptes.

Le gouvernement n'envisage pas pour autant de changer de cap.

« Nous réaffirmons notre engagement envers une politique de transformation pour les générations futures. Nous avons décidé de taxer les émissions de CO2 et les produits dangereux comme le tabac pour ne pas pénaliser davantage les entreprises et l’emploi. Notre politique commence à porter ses fruits, avec pour effet une baisse sensible des impôts ».

Gérald Darmanin

A-t-il ajouté.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.