Dégradation du pouvoir d’achat de plus de 70 % des Français

Dégradation pouvoir achat français

Un récent sondage IFOP révèle que plus de 7 Français sur 10 ont noté une dégradation de leur pouvoir d’achat depuis le début du quinquennat Macron. Un peu plus d’un cinquième des personnes interrogées n’a constaté aucun changement et seulement 6 % parlent d’une amélioration. Il est vrai que les mesures gouvernementales prises depuis l’élection ont eu des répercussions notables sur les finances des ménages.

Alourdissement des taxes et hausse du chômage

Cela fait maintenant dix-huit mois qu’Emmanuel Macron est président de la République et les réformes fiscales se sont multipliées.

Important D’une part, la CSG a été relevée en début d’année, entrainant une diminution du niveau des retraites en euros courants. D’autre part, les taxes sur les carburants, le gaz et le tabac ont augmenté.

Les principales victimes de ces mesures sont évidemment les ménages modestes.

Important Le contexte général n’est pas plus brillant. Au troisième trimestre, Pôle Emploi recense un nombre record de 5 963 500 inscrits après une hausse de 0,4 %.

Parmi eux, 3 457 000 demandeurs d’emploi n’ont trouvé d’offre au cours des trois mois, ce qui en fait 16 300 de plus que sur la période avril-mai-juin.

Quant à ceux qui ont exercé une activité, il arrive que le salaire perçu soit très faible, permettant tout juste de couvrir le loyer d’un logement situé suffisamment près de son lieu de travail pour éviter les coûts de déplacement.

Nouvelle augmentation attendue du taux de chômage

Important Alors que le taux de chômage a déjà augmenté durant la période estivale, les économistes anticipent un nouveau mouvement haussier dans les mois à venir, conséquence du recul du pouvoir d’achat de nombreux Français.

Dans sa note d’informations rapides sortie le 26 octobre dernier, l’INSEE annonce une progression de 0,3 % des prix de production de l’industrie sur un mois et au total, 3,5 % sur un an.

Important Toutefois, derrière cette moyenne se cache l’explosion des prix du carburant, qui représente un gros poste de dépense pour les ménages.

En effet, d’une année à l’autre, le gazole et l’essence coûtent respectivement 23 % et 15 % de plus. Avec l’arrivée de l’hiver, les quelque 4 millions de foyers qui se préparent à refaire le plein de fioul ne peuvent que réaliser que son prix a crû de 100 % au cours des dernières années.

Pour alléger leur endettement, les particuliers qui cumulent les emprunts recourent au regroupement de crédits.

Important Leurs prêts en cours sont transformés en un nouveau contrat unique à la durée allongée, ce qui permet d’ajuster le montant des échéances en fonction des ressources actuelles des emprunteurs.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.