La consommation des Français remonte après une baisse en avril

Hausse d'une courbe

Selon les chiffres récemment publiés par l’INSEE, la consommation des ménages est repartie à la hausse après une baisse de -1,8 % au cours du mois d’avril et cela concerne de nombreux domaines. D’autre part, la dette publique a presque atteint les 98 % du PIB pour s’établir à 2 255,3 milliards d’euros.

Un bon indicateur de croissance

Les opérations de rachat de crédits ont permis à de nombreux particuliers d’améliorer leur situation financière et de sortir de problématiques de surendettement. Ces ménages ont ainsi pu recommencer à consommer, ce qui a joué un rôle important dans l’augmentation constatée par l’INSEE.

Le début de la Coupe du monde de football a aussi contribué à cette hausse, car les ventes de télévisions ont bondi de presque +2 %.

Les dépenses alimentaires ont progressé de +1,8 % et cela a concerné la viande, les produits laitiers, les boissons et les fruits et légumes. Les ventes de voitures d’occasion et les dépenses d’énergie ont également grimpé de manière nette. Ces chiffres sont de bon augure pour la croissance qui est généralement soutenue par la consommation des ménages.

Important Cependant, la dette du pays reste assez préoccupante.

Une dette publique qui continue d’augmenter

La dette publique française s’élève désormais à 97,6 % du PIB, ce qui représente une augmentation conséquente par rapport à son niveau en fin d’année dernière. Elle s’est ainsi accrue de 36,9 milliards d’euros en comparaison à son montant au premier trimestre 2018. Le gouvernement a donc failli à son objectif de la maintenir à 96,4% du PIB comme il l’avait annoncé à la fin de l'année 2017.

Important D’après les chiffres, l’on constate que les dépenses de l'État ont largement contribué à cette hausse, alors que certaines administrations comme les communes et les départements ont fait des efforts importants et ont réussi à améliorer leur équilibre financier.

Les régions ont quant à elles continué à alourdir leur déficit. La Cour des comptes a d’ailleurs incité l’État à prendre des dispositions fortes pour assainir sa balance budgétaire, comme cela a déjà été fait dans de nombreux pays européens.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.