Menu Crédit immobilier

Immobilier : en 2018, l’emprunteur était plus jeune avec des revenus plus faibles

1) Des revenus moyens en très nette baisse

C’est la bonne nouvelle de cette étude annuelle, car les revenus moyens des foyers emprunteurs sont en très nette baisse. Ainsi, ils s’établissent en 2018 à 4 376 € nets par foyer contre 5 134 € en 2017 et près de 5 500 € en 2016.

portrait emprunteur 2018 national

Le portrait de l’emprunteur en 2018 France entière (hors renégociation) – en comparaison avec 2017

  2018 2017
Montant moyen du prêt 216 662 € 216 633 €
Apport moyen 18 500 € 14 234 €
Transaction moyenne 234 162 € 230 867 €
Durée moyenne du prêt 20 ans 19,5 ans
Revenus nets moyens du foyer 4 376 € 5 134 €
Age moyen 36 ans 36,9 ans
Part des primo-accédant 69 % 71 %
Moins de 35 ans 43 % 45 %
Moins de 30 ans 23 % 25 %

Comparateur credit immobilier

C’est la première fois depuis 5 ans que les revenus moyens de l’emprunteur type sont aussi largement en baisse et sous la barre très nette des 5 000 €
précise Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com.
C’est la preuve que les politiques bancaires se sont réellement assouplies l’année dernière, et que cela associé à des taux bas records a permis de financer des gens moins "aisés"
poursuit-elle.

Cependant, l’écart continue à se creuser entre Paris et le reste de la France. Les Parisiens emprunteurs affichent un revenu net moyen par foyer de 8 259 € (chiffre record et encore en hausse par rapport à l’an dernier) quand toutes les autres agglomérations se trouvent dans une fourchette comprise entre 4 700 € à Montpellier et 5 800 € à Lyon.

Quel taux pour votre projet ?

2) Un emprunteur qui rajeunit

L’emprunteur rajeunit de 9 mois pour passer à 36 ans en moyenne, contre 37 ans en 2016 et 36,9 ans en 2017. Cependant, les part des emprunteurs de moins de 35 ans est relativement stable, ils représentent, en 2018, 43 % des emprunteurs et les moins de 30 ans représentent 23 %.

Cependant, toujours des différences, l’emprunteur le plus jeune se trouvant à Lille, il est âgé de 33 ans et 9 mois alors qu’il est âgé de 38 ans et 3 mois à Nice.

3) Un apport moyen légèrement en hausse

Assez étonnement, l’apport 2018 est en légère hausse par rapport à 2017 et s’établit à 18 028 €, mais toutefois plus faible qu’en 2014, 2015 ou 2016. Pour rappel, il était de 55 000 € en 2015 et 70 000 € en 2014.

Malgré cette légère augmentation, l’apport moyen reste depuis 2 ans sous la barre des 20 000 €, ce qui correspond au regard de la transaction moyenne au montant quasi à l’euros près des frais annexes
détaille Maël Bernier.

4) Un emprunt moyen stable

Pour la première année depuis 3 ans, le montant de l’emprunt moyen se stabilise. Après avoir bondi de 37 000 € entre 2015 et 2017, il reste à quelques euros près à 216 000 €.

Pour rappel, cet emprunt (sur la durée phare de 20 ans) correspond à un emprunteur ou un couple d’emprunteurs affichant des revenus nets mensuels à 3 000 €, soit un couple disposant à deux de 500 € de moins que le salaire médian français (source Insee 2017) à 3 524,5 € (1762,25 € X 2 en 2017).

En clair, aujourd’hui, les revenus nécessaires pour l’emprunt moyen continuent de diminuer grâce à la baisse des taux d’intérêt et c’est une très bonne nouvelle.

Quel taux pour votre projet ?

5) Une transaction moyenne en légère hausse

Hausse des prix oblige, nous constatons à nouveau une hausse du montant moyen de la transaction qui s’est élevée en 2018 à 235 000 € pour 230 000 € en 2017 et 220 000 € en 2016. Une hausse néanmoins plus modérée qu’en 2017 et qui traduit le ralentissement obervé en 2018 de la hausse des prix. La transaction moyenne s’appréciant en effet de 5 000 € en 2018 pour 10 000 € en 2017.

Néanmoins et sans surprise, les disparités régionales et notamment entre les grandes villes de France sont très marquées. Ainsi, la transaction moyenne varie quasiment du simple au double entre les villes de Montpellier, Lille, Rennes, Strasbourg et Paris ; les premières affichant une transaction moyenne autour de 250 000 € pour plus de 500 000 € à Paris. Après Paris, ce sont Lyon et Bordeaux qui sont les plus élevées avec respectivement 360 000 € et 328 000 € de transaction moyenne.

6) La durée moyenne du prêt s’allonge très légèrement

Effet logique et prévisible de la mutliplication des offres des crédits sur 25 ans et présence notable des emprunteurs jeunes, la durée moyenne s’allonge très légèrement, passant de 19 ans et demi en 2017 à 20 ans en 2018.

Néanmoins, si nous notons des évolutions à la marge, en réalité la durée moyenne ne subit pas de fortes variations, depuis maintenant plus de 10 ans, elle varie entre 18 et 20 ans selon les années
note Maël Bernier.
Quel taux pour votre projet ?

Le portrait de l’emprunteur primo-accédant en 2018 France entière (hors renégociation)

  2018 2017
Montant moyen du prêt 202 336 € 199 445 €
Apport moyen 13 028 € 13 580 €
Transaction moyenne 220 366 € 213 025 €
Durée moyenne du prêt 20,4 ans 20,4 ans
Revenus nets moyens du foyer 3 954 € 4 413 €
Age moyen 32 ans 33,2 ans
Moins de 35 ans 58 % 62 %

En comparaison avec la moyenne nationale, l’emprunteur primo-accédant est plus jeune de 4 ans, à 32 ans (et il rajeunit de plus d’1 an par rapport à 2017 et de 2 ans par rapport à 2016). Plus de la moitié des emprunteurs ont moins de 35 ans et parmi eux, 35 % ont moins de 30 ans. Ils empruntent en moyenne sur 20,4 ans, durée identique à 2017 et leur apport est légèrement inférieur à l’emprunteur moyen toutes catégories confondues.

7) Portraits-robots des differents emprunteurs

portrait emprunteur 2018 national portrait emprunteur 2018 couple portrait emprunteur 2018 couple avec enfants
portrait emprunteur 2018 celibataire2 portrait emprunteur 2018 parisien2 portrait emprunteur 2018 primo accedant
J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.