La solution pour optimiser votre plan de financement ou pour réduire votre endettement : le regroupement de crédits

loupe et tirelire

Alors que les recommandations du HCSF (Haut Conseil de stabilité financière) sont devenues très strictes sur le plan juridique, beaucoup d’emprunteurs risquent d’avoir du mal à financer leur projet immobilier, étant donné que leur taux d’endettement sera désormais scruté par leurs banquiers. Sachez malgré tout que des solutions existent pour améliorer votre situation d’endettement et pouvoir ainsi emprunter de nouveau pour des travaux de rénovation par exemple ou pour un investissement locatif.

Les emprunteurs ne pourront plus dépasser les 35 % de taux d’endettement

ImportantLe couperet du HCSF est tombé. Désormais, les emprunteurs immobiliers se verront systématiquement opposer un refus dans le cas où leur taux d’endettement dépassait les 35 %. Autrement dit, la totalité de leurs charges de remboursement, incluant la mensualité d’un futur emprunt et les autres crédits en cours, ne doit pas excéder 35 % de ses revenus nets imposables.

En sachant que 46,5 % des ménages français sont emprunteurs, toutes catégories de crédits confondues, cette contrainte juridique va impacter sur leur capacité d’endettement et bloquer carrément l’accès à de nouveaux crédits.

La raison principale qui pousse le HCSF à fixer le taux d’endettement maximum à 35 % est bien entendu de limiter le risque d’insolvabilité de l’emprunteur en cas de force majeure.

Cependant, cette recommandation augmente largement le nombre de refus de crédits pour les propriétaires ou locataires qui ont déjà souscrit un crédit auparavant, mais qui voudraient par exemple entreprendre des travaux de rénovation sur leur logement ou se lancer dans un investissement locatif.

Après la publication de ces recommandations, les banques sont tenues de les suivre à la lettre. Le non-respect de ces règles les expose à de lourdes sanctions financières.

Pour les emprunteurs, il existe malgré tout des solutions pour diminuer leur endettement et pouvoir ainsi souscrire un nouveau prêt auprès de leur banque.

Le regroupement de crédits : une solution intéressante pour diminuer son taux d’endettement

Selon les chiffres communiqués par les établissements prêteurs, les demandes de regroupement de crédit ont explosé à la sortie du premier confinement. Celles-ci concernent généralement des projets de rénovation, d’extension, de travaux d’aménagement ou encore d’installation de piscine...

Elles proviennent des personnes qui ont déjà des crédits en cours (immobilier, auto, travaux) et dont les taux d’endettement avoisinent les 30 % à 45 %. Celles-ci ne sont donc plus autorisées à souscrire de nouveaux prêts et par conséquent, ne peuvent plus se lancer dans de nouveaux projets.

ImportantEn procédant à un rachat de crédit, ces personnes se verront accorder une nouvelle durée de remboursement pouvant aller jusqu’à 35 ans. Elles gagnent ainsi 10 à 20 points d’endettement, notamment quand il leur reste moins de 10 ans à rembourser sur leur crédit immobilier, alors que les mensualités qu’elles auront à payer seront réduites.

Recourir aux services d’un courtier est la meilleure chose à faire si vous avez un projet d’investissement. Vous pouvez discuter avec lui des stratégies à déployer pour s’assurer de l’obtention du crédit, surtout si vous avez déjà plusieurs prêts en cours, comme presque 50 % des Français.

Une fois que vous avez réussi à réduire votre endettement, il vous reste à retourner chez votre banquier et procéder à une nouvelle demande de crédit. Dorénavant, vous aurez plus chances de décrocher un emprunt et vous pouvez même déjà prendre en compte à l’avance le financement de votre nouveau projet dans l’opération de regroupements.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités

Archives

Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.