Consommation chez les Français : le Covid-19 a tout chamboulé

Consommation français covid19

Dire que la crise sanitaire a bouleversé le quotidien des Français est un euphémisme. Pendant les confinements, ils ont adopté une nouvelle façon de vivre et des comportements qui pourraient devenir la norme, même une fois la crise passée. Ces nouvelles habitudes se reflètent notamment dans le mode de consommation où un certain pragmatisme est désormais constaté.

Certaines denrées ont fortement gagné en importance

Avec la hantise de la contamination et la forte promotion des gestes barrières par les autorités sanitaires, les Français se sont rués sur les produits d’hygiène, à commencer par les fameux masques et les gels hydroalcooliques.

Concernant les premiers, les ménages ont dépensé plus de 454 millions d’euros et jusqu’à 87 millions pour les seconds, et ce, uniquement sur le dernier semestre 2020.

Toujours pour se nettoyer et se désinfecter les mains, les savons ont également connu un véritable boom, que ce soit sous forme liquide, solide ou en poudre. En 2020, la vente de ces produits a bondi de +42 % par rapport à l’année précédente.

Une prise de conscience

ImportantMême s’il n’existe pas vraiment de relation directe entre le fait de consommer local et la propagation de l’épidémie, les Français ont saisi l’importance de promouvoir les commerces de proximité. Les « cash & carry » se sont banalisés, pour le plus grand bonheur des producteurs locaux. Les ménages ont également pris l’habitude de consommer des produits frais et de plébisciter le « Made in France ».

Autre phénomène qui a connu un essor remarquable pendant le confinement : le « DIY » ou « Do it yourself », et plus particulièrement les vidéos de tutoriels sur YouTube qui montrent comment fabriquer son masque artisanal ou comment bien se coiffer. En plus d’être un véritable loisir pour rendre l’isolement moins pénible, ces activités ont permis aux ménages de réaliser des économies.

Une volonté de soigner les finances

Enfin, les Français ont également profité du confinement pour assainir leur situation financière. Ceux qui avaient la possibilité de mettre de l’argent de côté ont épargné en masse, tandis que les personnes endettées ont eu la bonne idée de procéder à un rachat de crédits en cours. Il s’agit d’un choix judicieux puisque, malgré la crise, les taux d’intérêt sont restés à un niveau relativement bas.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.