Plus des deux tiers des ménages surendettés ayant des dettes locatives vivent dans une extrême précarité

Deux tiers ménages surendettement dettes locatives

Les résultats d’une étude publiée par la Banque de France le 15 décembre dernier ont mis en évidence le poids des dettes locatives dans les dossiers de surendettement. En 2019, environ 50 % des ménages surendettés sont en situation d’impayés de loyers. Sur 135 000 dossiers acceptés, 64 484 comportent des dettes locatives, et plus des deux tiers de ces débiteurs (63 %) vivent dans une extrême précarité.

La dette locative représente plus de 20 % des obligations financières de ces ménages, lesquelles se chiffrent à 1,6 milliard d’euros. Mais l’effacement total de leurs dettes a permis à environ 75 % d’entre eux de mieux s’en sortir et de prendre de nouveau départ.

Selon cette étude, la plupart des ménages surendettés détenant des dettes locatives sont des familles monoparentales et des femmes âgées entre 25 ans et 54 ans.

Je réduis mes mensualités

Autre alternative pour sortir du surendettement

Les ménages en situation de surendettement peuvent réduire le montant de leurs charges en procédant à un rachat de crédits avant de déposer un dossier à la Banque de France.

Important Le regroupement de tous les prêts auprès d’un seul organisme financier permet de négocier des modalités de remboursement plus souples et d’alléger les mensualités.

Au cas où l’opération de regroupement des crédits serait difficile à mettre en œuvre du fait de la situation professionnelle et familiale, et des revenus de la personne, celle-ci sera dans l’obligation de déposer un dossier de surendettement. Il s’agit alors de la seule solution possible pour redresser sa situation.

Le nombre de dossiers de surendettement en repli depuis 2014

La Banque de France a également indiqué dans son rapport d’étude que le nombre des dossiers de surendettement a reculé entre 2014 et 2019. Cette baisse concerne les dossiers avec et sans dettes locatives.

Important Néanmoins, l’institution monétaire a précisé que 63 % des ménages qui traînent des loyers impayés et des charges locatives vivent dans une extrême précarité.

Près de 58 % d’entre eux n’ont aucune capacité de remboursement et n’ont d’autres options que le dépôt d’un dossier de surendettement auprès de la Banque de France. Ils subissent ainsi une forte dégradation de leur situation financière.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
top

Archives

Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.