Baisse du pouvoir d’achat des Français après 3 années de croissance

Baisse pouvoir achat des français

La crise du Covid-19 a mis fin à trois années d’augmentation du pouvoir d’achat des Français. Le projet de loi de finances (PLF) pour 2021 confirme en effet un recul de 0,5 % en 2020. Le gouvernement évoque une baisse conjoncturelle et espère un rebond dès l’année prochaine.

Une baisse « structurelle » causée par la crise sanitaire

Important De 2017 à 2019, le pouvoir d’achat des Français s’affichait en hausse.

À une progression de 1,7 % au début de la période, il a légèrement fléchi à +1,3 % en 2018 avant d’atteindre +2,1 % l’an dernier, un mouvement que les économistes attribuent en grande partie aux réductions d’impôts accordées aux particuliers. La dégradation de la situation, qui se traduit par un repli de 0,5 %, est d’autant plus perceptible.

Olivier Dussopt, ministre en charge du Budget, explique que

Ce tassement est dû au ralentissement ou à l’arrêt de l’activité dans de nombreux secteurs, affectant les revenus de millions de personnes.

Olivier Dussopt

Le ministre de l’Économie affirme de son côté que

L’efficacité des outils dédiés à la protection des revenus des ménages est reconnue dans toute l’Europe.

Olivier Dussopt

Important Il est vrai que dans le but de protéger les emplois et soutenir la demande, l’État a déboursé 31 milliards d’euros pour la prise en charge du chômage partiel pendant et après le confinement.

Ces aides ont permis à bon nombre de familles de maintenir leur équilibre budgétaire. Bruno Le Maire souligne d’ailleurs que

Depuis le début de la crise, l’épargne cumulée des Français atteint 85 milliards d’euros.

Bruno Le Maire

L’insuffisance des mesures pour la relance de la consommation critiquée

Au sein de l’opposition, en revanche, certains regrettent que

Le budget 2021 pèche par l’insuffisance des mesures visant à améliorer le pouvoir d’achat des ménages.

Par ailleurs, pour doper la demande, ils ne relèvent que quelques dispositifs, dont les aides à la rénovation énergétique des logements et à l’acquisition de véhicules électrifiés peu polluants.

Eric Woerth, président de la commission des Finances, salue les efforts consentis, comme le relèvement de l’allocation de rentrée scolaire, mais aurait souhaité voir la distribution de bons de réductions ou de tickets-restaurant.

En outre, il déplore

L’incapacité du gouvernement à convaincre les Français à dépenser au lieu de mettre autant d’argent de côté, alors que la consommation est un moteur de la croissance économique.

Eric Woerth

En dépit des critiques et du contexte toujours tendu, Bercy reste confiant en l’avenir. Olivier Dussopt annonce d’ailleurs une « remontée du pouvoir d’achat de 1,5 % en 2021 ».

En attendant, les ménages qui accumulent les emprunts peuvent recourir au rachat de crédits pour alléger le poids de leurs mensualités et jouir d’un reste à vivre plus confortable.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.