La Sarthe présente un bilan positif concernant le surendettement

vue de la ville du mans

Avec un taux de chômage élevé, la Sarthe figure parmi les départements les plus pauvres de l’Hexagone. Toutefois, les cas de surendettement y sont à la baisse sur les cinq dernières années. La commission de surendettement enregistre un repli de -40 % du nombre de saisines au cours de cette période.

Une baisse des cas traités

La précarité, le chômage, la dette des ménages… Les indicateurs économiques et sociaux de la Sarthe sont loin d’être flatteurs en comparaison à ceux des autres départements. À titre d’illustration, en ce qui concerne le surendettement des ménages, le département enregistre 341 cas pour 100 000 habitants contre 179 pour la Vendée.

La situation du département s’est toutefois nettement améliorée. Selon la commission de surendettement de la Banque de France,

Le nombre de cas rapportés dans le département a reculé de 40 % au cours des cinq dernières années. Rien que l’année dernière, le nombre de dossiers traités par la commission a enregistré un repli de 4,6 % par rapport à 2018.

Mis à part la baisse des cas de surendettement, la nature même des situations s’est améliorée avec l’absence du crédit à la consommation pour un tiers des dossiers soumis à la commission.

Important Aussi, de moins en moins de ménages cèdent à la tentation du crédit renouvelable, considéré comme étant à l’origine de la plupart des difficultés financières.

Aujourd’hui, les cas les plus fréquents concernent la mère de famille qui se retrouve seule à prendre en charge toutes les dépenses du ménage suite à un incident (divorce, décès du conjoint…).

D’une façon générale, le surendettement touche désormais les foyers modestes qui peinent à joindre les deux bouts. Les dernières statistiques rapportent une dette médiane des ménages en difficultés financières de 13 318 euros.

Accompagnement de la commission du surendettement

La baisse du surendettement dans ce département est le fruit d’une meilleure maîtrise de la surconsommation, grâce notamment à des solutions comme le rachat de crédits. En effet, il faut savoir que la Banque de France ne rembourse pas les créanciers du surendetté à sa place.

L’institution est là pour analyser la situation personnelle des ménages qui la sollicitent (revenus, charges, crédits en cours, retards de paiement, etc.). Elle les accompagne dans les différentes négociations avec les créanciers en fonction de leur capacité de remboursement.

Une annulation de la dette n’étant envisageable que dans les rares cas où le sujet concerné ne dispose d’aucun moyen pour se remettre à flot.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.