La dette des ménages américains et les défauts de paiement atteignent des niveaux inquiétants

billets dollars

En 2019, après 22 trimestres de progression d’affilée, l’endettement des Américains a atteint un nouveau pic à 14 150 milliards de dollars. La Fed, qui communique ces données, souligne la place prépondérante du crédit immobilier et des prêts étudiants. Dans un contexte de ralentissement de l’économie aux États-Unis, le nombre d’emprunteurs défaillants augmente.

Pic à 14 150 milliards des dettes des Américains

D’après la Réserve fédérale de New York, entre les troisième et quatrième trimestres 2019,

L’encours de la dette des ménages américains a connu une progression de 1,4 %.

Au terme de ce 22e trimestre consécutif d’augmentation, il a atteint un niveau record, à 14 150 milliards de dollars.

Le rapport indique que les crédits à l’habitat sont restés majoritaires entre le 1er octobre et le 31 décembre de l’année dernière. Après une hausse de 120 milliards de dollars, leur encours s’élève en effet à 9 560 milliards, une somme atteinte pour la dernière fois en fin 2005. Ils représentent ainsi 68 % des encours globaux.

Sur la période, la dette des étudiants a également continué de croître, alors que son explosion inquiète les autorités depuis quelques années. Ayant franchi le cap symbolique des 1 000 milliards de dollars fin 2018, elle a encore crû de 10 milliards au cours des trois mois, ce qui porte son montant à 1 510 milliards. Les prêts automobiles et les dettes de cartes de crédit suivent avec 1 330 milliards et 930 milliards de dollars, avec des accroissements respectifs de 16 milliards et 46 milliards de dollars.

Hausse préoccupante des défauts de paiement

Tout comme la dette, l’insolvabilité des ménages est de plus en plus importante alors que le taux de croissance de l’économie américaine passe de 2,9 % en 2018 à 2,3 % en 2019. Elle se traduit par une aggravation des défauts de paiement entre le dernier trimestre 2018 et la même période en 2019, puisque de 195 000, elles grimpent à 202 000.

Les jeunes sont particulièrement concernés par ces difficultés à rembourser leur emprunt à temps. Dans le détail, en 2019, 4,3 % des consommateurs de la tranche d’âge 18-29 ans possédant au moins une carte de crédit avaient du mal à payer leurs mensualités. En comparaison, dans la catégorie des 30-39 ans, ce taux est nettement plus faible, à 2,8 %.

Des milliers d’entre eux recourent au rachat de crédits pour alléger le poids de leurs remboursements sur leur budget mensuel.

Important Cette opération consiste à regrouper les emprunts en cours en un prêt unique dont la durée de remboursement est allongée afin de réduire le montant de chaque échéance.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.