Un allègement fiscal plus important que prévu pour les ménages français

fiche avec des calculs

La suppression de la taxe d’habitation est de notoriété publique depuis un bon moment déjà. Mais le gouvernement a décidé d’aller encore plus loin afin de répondre à la baisse de pouvoir d’achat ressentie par la majorité des ménages et qui a engendré le mouvement des Gilets jaunes. L’exécutif projette de revoir à la baisse l’impôt sur le revenu.

L’accumulation de la dette peut être à l’origine du sentiment de baisse du pouvoir d’achat

Ces dernières années ont permis aux ménages d’avoir une tout autre approche du crédit avec la politique des taux bas appliquée par les banques. De plus, le prêt est devenu plus facile d’accès à cause du besoin des établissements financiers de faire tourner leurs liquidités. Les conditions d’octroi ont donc été assouplies au mieux.

L’augmentation du taux d’endettement des ménages constitue la première conséquence de ces crédits bon marché. Malgré les taux qui sont au plus bas, ils doivent fournir davantage d’efforts pour honorer leurs mensualités. D’où le sentiment de baisse de pouvoir d’achat alors que tous les indicateurs économiques publiés affirment le contraire.

Important Les défauts de remboursement sont encore rares, mais si la conjoncture venait à changer, bon nombre de ménages se retrouveraient en difficulté.

Dès maintenant, ils ont intérêt à renégocier un rachat de crédits, profitant également du fait que les banques sont toujours à la recherche de nouveaux clients et sont prêtes à faire des sacrifices pour y arriver.

Mais les solutions concrètes viendront du gouvernement

Pour l’heure, la priorité des ménages n’est pas vraiment de renégocier leurs crédits, mais de rehausser leur revenu. Ils devront ainsi réduire leurs charges et le pouvoir en place peut les accompagner sur cette voie.

Les mesures prises par le gouvernement sont, pour la plupart, d’ordre fiscal.

Important La suppression de la taxe d’habitation a été une promesse d’Emmanuel Macron. Elle entrera en vigueur cette année pour 80 % des ménages français. Pour les 20 % restants, la suppression se fera en deux étapes avant de disparaître complètement en 2023.

Outre la disparition de la taxe d’habitation, environ 17 millions de ménages vont bénéficier d’une baisse de l’impôt sur le revenu, ce qui devrait accroître leur pouvoir d’achat de 304 euros en moyenne.

Archives

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.