Les retraités se mobilisent contre la branche pour l’autonomie de la Sécu

Mobilisation contre branche autonomie secu

Les retraités redoutent une détérioration de leur pouvoir d’achat. Sur fond de confinement et de crise sanitaire, plusieurs organisations syndicales ont manifesté leurs craintes compte tenu des propositions du rapport Vachey concernant l’instauration et le financement d’une branche autonomie de la Sécurité sociale. Elles ont exprimé leurs contestations et présenté leurs revendications à l’exécutif sous forme de pétitions en ligne.

Le rapport Vachey fortement contesté

Dans le contexte de la crise sanitaire, les retraités refusent d’être considérés comme les mieux nantis.

Selon leurs représentants syndicaux,

Ce serait un scandale de faire croire que le pouvoir d’achat des retraités est demeuré intact contrairement à celui des actifs et de provoquer ainsi un conflit de générations en présentant l’effort des jeunes dans la situation actuelle comme un sacrifice pour les seniors ».

Important Ces vives réactions sont causées par le rapport Vachey. Pour assurer le financement de la branche autonomie de la sécurité sociale, ce document recommande une réduction de l’abattement sur les pensions de retraite. Il propose d’ajuster la CSG des pensionnés sur celle des actifs. Un amendement qui se traduira par une forte baisse du pouvoir d’achat des concernés.

Certes, l’exécutif n’a jusqu’ici pris aucune mesure affectant directement leurs revenus. Pour autant, les retraités ne cachent pas leurs inquiétudes. Prenant les devants, ils expriment leurs opinions.

Dans un communiqué, ils revendiquent le maintien de leur pouvoir d’achat et de l’accès à la santé. Dans cette optique, ils contestent l’instauration d’une branche de la Sécurité sociale pour l’autonomie.

Des revendications

Au lieu d’une nouvelle branche, les seniors préconisent un financement de la perte d’autonomie par la branche maladie. Cela leur permettrait de

Dénéficier d’un remboursement intégral des dépenses de santé associées grâce aux cotisations sociales, et non par un mécanisme fiscal via la Contribution sociale généralisée, estime la représentante syndicale de l’enseignement.

Pour préserver leurs pouvoirs d’achat, les retraités revendiquent une indexation des retraites de base sur les salaires, et non plus sur l’inflation.

Selon eux,

Quelle que soit l’évolution du salaire, ce mode de calcul représente mieux la solidarité. Sur le long terme, il est plus efficace que l’indexation sur l’inflation.

Les retraités engagés dans un emprunt étudient d’ailleurs la possibilité d’opérer un rachat de crédits pour alléger les mensualités de remboursement de prêt et conserver leur pouvoir d’achat.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.