Après six années de hausse constante, les prix de l’immobilier parisien commencent à reculer

Vue rapprochée d'un bâtiment typique de montmartre.

Après avoir progressé sans discontinuité pendant six ans, les prix de la pierre commencent à fléchir à Paris. Ce constat ressort de l’analyse des annonces de vente effectuée par Price Hubble, start-up spécialisée dans le big data et l’intelligence artificielle pour les marchés immobiliers. Il s’agit certes d’une légère baisse (-0,4 %) qui n’aboutirait pas à une chute des prix, mais qui pourrait tout de même se poursuivre pour les prochains mois. Pour le moment, ce phénomène ne concerne que la capitale. Sur le territoire national, le prix médian a grimpé de +2,1 % au cours des sept premiers mois.

De leur côté, les notaires anticipent une stabilisation des prix en se basant sur les prix conclus dans les contrats avant-vente. En tout cas, les annonces de vente de biens immobiliers dans la capitale se sont multipliées à la sortie du confinement. Par rapport au volume observé en 2019 à la même période, l’offre a progressé de +21 %.

De 12 000 euros à 11 950 euros le mètre carré entre janvier et juillet

Ayant analysé 15 879 annonces publiées sur les portails immobiliers au cours des sept premiers mois de l’année, ce spécialiste du big data et de l’intelligence artificielle a constaté un repli de -0,4 % des prix de vente à Paris.

Important Au début de l’année, le mètre carré a coûté 12 000 euros et atteint 12 600 euros en avril. Fin juillet, la moyenne est redescendue à 11 950 euros.

Le numéro un de la filiale de la start-up en France, Loeiz Bourdic, demeure néanmoins circonspect sur la poursuite de cette tendance.

Il précise qu’

Il faudrait encore patienter jusqu’à l’automne (fin septembre) pour pouvoir confirmer une baisse des prix dans la capitale.

D’autre part, tout va dépendre de la reprise économique, de l’évolution des taux d’emprunt immobilier et celle du pouvoir d’achat des ménages. Actuellement, les taux restent faibles malgré un resserrement des conditions d’octroi par les banques afin de limiter les risques.

Les emprunteurs aux faibles revenus peinent à trouver un financement pour leurs projets immobiliers, mais ils peuvent optimiser leurs chances en augmentant leur capacité d’endettement. Pour cela, le rachat de crédits pourrait être une solution pertinente.

Hausse des prix de vente et des loyers à l’échelle nationale

Important Jusqu’ici, pour l’ensemble du territoire, la tendance est encore à la hausse, aussi bien pour les prix de vente que pour les loyers.

L’augmentation observée est de +2,1 % pour la vente et de +3,2 % pour la location.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.