Les Français toujours soucieux de leur avenir financier

Francais soucieux avenir financier

Les Français préfèrent jouer la prudence malgré les chiffres démontrant une amélioration de leur pouvoir d’achat. Si toutes les statistiques officielles font apparaître une hausse, celle-ci ne semble pas avoir un effet visible sur le budget et les dépenses des ménages. Apparemment, ces derniers se soucient toujours de leur avenir financier et préfèrent limiter les consommations au quotidien afin de pouvoir réaliser des économies.

Les dépenses contraintes sont trop importantes

Important Les Français se plaignent du poids important des dépenses contraintes sur leur budget.

Les montants qu’ils doivent prévoir pour payer l’énergie, le transport, les frais de santé ainsi que les primes d’assurance n’ont cessé d’augmenter depuis 2014, réduisant le reste à vivre de manière notable.

Important Les actions du gouvernement pour rehausser le niveau de vie ne suffisent pas à apporter l’équilibre dans les finances des ménages.

Près de 75 % de ceux qui ont pu bénéficier de ces mesures avouent ne pas avoir confiance dans leur efficacité.

De plus, de nombreux ménages ont plusieurs prêts à rembourser. Ceux qui craignent de ne pas pouvoir honorer leurs mensualités ou de se retrouver en situation de surendettement peuvent cependant procéder à un rachat de crédit.

Cette opération permet de profiter de meilleures conditions de prêt, notamment d’une baisse du montant des mensualités grâce à la rallonge de la durée de remboursement, et à la baisse du taux d’intérêt.

Important Regrouper les prêts en un seul permet également de ne gérer qu’un seul remboursement pour l’ensemble des crédits en cours.

Les Français pessimistes quant à une réelle amélioration de leur niveau de vie

D’après les chiffres issus du dernier baromètre CSA/Cofidis,

La somme moyenne qui manque chaque mois pour vivre confortablement est pour sa part passée de 445 euros pour l’année dernière à 427 euros pour 2019.

Toutefois, près de 50 % des Français estiment que leur pouvoir d’achat n’augmentera pas au cours des 12 prochains mois, et seulement 54 % des ménages trouvent que leur pouvoir d’achat est correct. L’envie de réaliser des projets a ainsi régressé de 3 points par rapport à 2018 : 62 % des Français envisagent de s’y lancer pour les 12 prochains mois.

Par ailleurs, une baisse du montant moyen du découvert bancaire pour l’année 2019 est constatée avec 340 euros actuellement contre 370 euros en 2018.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.