Économie française et Gilets jaunes : l’Insee est optimiste

Economie insee optimiste

Le mouvement des Gilets jaunes aura vraiment secoué la France entière, mais outre les dégâts engendrés par les violentes manifestations, quelque chose de vraiment positif pourrait quand même en ressortir, à en croire l’Insee. Avec les mesures adoptées pour répondre favorablement aux exigences des manifestants, la croissance économique devrait être au rendez-vous.

Moins de chômeurs dès les 6 premiers mois de cette année

Les mesures préconisées par le gouvernement ne vont pas tarder à porter leurs fruits et parmi les domaines où les répercussions seront les plus visibles, le chômage devrait connaître un net recul au cours du premier semestre 2019.

Les prévisions de l’Insee font état d’un repli de 0,4 point en un an du taux de chômage pour s’établir à 8,7 % d’ici fin juin.

Il est utile de rappeler ici que le gouvernement a investi plus de 10 milliards d’euros pour essayer de satisfaire la population mécontente, insistant notamment sur la création d’emplois ainsi que sur l’augmentation des salaires.

Une croissance du PIB à hauteur de 0,4 %

À la fin de l’année dernière, l’Insee avait déjà émis ses prévisions pour 2019 et déjà, cet organisme faisait preuve d’un certain optimisme, tablant sur une croissance :

  • de 0,4 % au premier trimestre ;
  • de 0,3 % au deuxième.

Mais la réponse du gouvernement aux sollicitations des Gilets jaunes a changé la donne et l’institut pense désormais que de mars à juin, le PIB devrait également croître de 0,4 %.

D’ailleurs, selon les dires de Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics,

la France devrait être le pays avec la plus forte croissance en ce début d’année parmi les pays de l’Union européenne ».

Gérald Darmanin

Plus de revenus et un pouvoir d’achat accru pour les ménages

Il est évident que les ménages seront les premiers à profiter de cette croissance. Avec plus d’emplois et des salaires en hausse, leurs revenus seront plus conséquents. Le nombre de recours au regroupement de crédits pour sortir du surendettement reculera également.

Important Concernant le pouvoir d’achat, dont l’impression de baisse chez les ménages a été à l'origine du mouvement des Gilets jaunes, il devrait aussi remonter de manière considérable.

Cette hausse incitera les ménages à consommer plus, ce qui se répercutera bien évidemment sur l’économie en général.

calculez votre nouvelle mensualité
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
déposez votre demande
de prêt
Jusqu’à -60%*
sur vos mensualités avec le
rachat de crédits !
je compare les offres
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.