Le marché du crédit immobilier commence à ralentir

Marché crédit immobilier ralentit

L’enthousiasme des Français pour l’achat immobilier est bien retombé. Plusieurs raisons peuvent expliquer la situation, à commencer par la restriction des aides publiques à l’accès au logement. Par ailleurs, les prix se sont pratiquement envolés dans certaines zones. Pourtant, le contexte général du marché continue de présenter des opportunités intéressantes pour acheter à crédit.

L’accès au logement rendu compliqué par la réduction des aides publiques

Important Les réformes appliquées aux aides publiques au logement, notamment à l’APL accession et au PTZ, pénalisent fortement les ménages aux faibles revenus et les primo-accédants.

Certains acquéreurs hésitent ainsi à se lancer dans l’achat d’un logement, tandis que d’autres préfèrent remettre leur projet à plus tard, faute de pouvoir le financer.

En effet, l’APL accession (aide personnelle au logement pour l’accession) a été pratiquement supprimé pour de nombreux foyers.

Le PTZ (prêt à taux zéro), pour sa part, a été recentré sur les zones tendues, aux zones extérieures des grandes agglomérations et aux zones rurales.

Pour les spécialistes comme l’union des constructeurs et aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB),

le maintien de ces aides demeure la meilleure option pour soutenir les foyers dont les revenus sont peu élevés dans leurs projets d’achat de résidence principale.

Hausse des prix et baisse de la demande

Important À la diminution des aides au financement vient s’ajouter la hausse des prix. La combinaison de ces deux facteurs a entraîné un recul inéluctable des achats, aussi bien dans l’ancien que dans le neuf.

Les conséquences de cette régression de la demande sont plus lourdes pour le marché de la maison individuelle. La LCA-FFB table sur un recul de l’ordre de -15 % des ventes de cette année.

Pourtant, d’après les études et les projections réalisées par une banque spécialisée, les prix vont continuer à grimper pendant les prochains mois et probablement accentuer l’attentisme des ménages.

Néanmoins, les taux immobiliers qui restent faibles pour l’instant et la rallonge des délais de remboursement constituent des raisons qui peuvent encore encourager l’achat.

Certains emprunteurs en profitent également pour procéder à des opérations de rachats de crédits afin de bénéficier des taux bas.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.