Au Maroc, l’endettement des particuliers continue de s’accentuer

911049052

La Banque centrale marocaine et l’autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) viennent de publier leur rapport sur la stabilité économique du pays. Dans celui-ci, on peut observer que le patrimoine financier des ménages au Maroc a augmenté en 2017 et que leur taux d’endettement a également continué de croître sur les rythmes des dernières années.

L’évolution de la dette des ménages

Le taux de défaut de paiement des emprunts est resté assez stable au cours des dernières années (7,3 % en 2017, comme en 2016), grâce aux possibilités de rachat de crédits qui permettent aux particuliers de se sortir de situations critiques. La dette globale des ménages a atteint environ 30 % du PIB, ce qui est assez élevé par rapport à ce que l’on peut observer dans d’autres pays ayant une économie similaire.

Elle est constituée principalement par des prêts immobiliers (64%) et les crédits à la consommation représentent 36 %. Cette répartition n’a pas beaucoup évolué au fil des 5 dernières années.

Important Le taux d’endettement moyen des particuliers se situe aux alentours des 30 % pour l’année 2017, cependant, un quart des ménages ont une charge de remboursement dépassant les 40 % de leurs revenus.

Le patrimoine financier des Marocains est en augmentation

Pour l’année 2017, le patrimoine financier des ménages a augmenté de +6,8 % pour s’établir à 762 milliards de dirhams. La composition de celui-ci n’a pas beaucoup évolué au cours des 5 dernières années et est toujours dominée par les dépôts bancaires qui ont représenté 634 milliards de dirhams, soit une hausse de +6 %. Ce sont les dépôts à vue et sur compte épargne qui ont tiré les chiffres vers le haut.

Les dépôts à terme ont, quant à eux, reculé de -1,1 % qui est dû à la diminution des taux rémunérateurs et donc une baisse d’attractivité de ces placements.

Pour ce qui est des investissements immobiliers, ils ne constituent que 10 % de ce patrimoine, mais cela correspond à un bond de +6, 7% par rapport à 2016. La proportion des assurances vie dans le capital financier des Marocains est seulement de 7 %.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.