Menu Rachat de Credit

Baisse du pouvoir d’achat immobilier dans certaines villes à cause de la légère remontée des taux d’intérêt

Baisse pouvoir achat immobilier remontée taux

Les banques ont appliqué des majorations de l’ordre de 0,05 % à 0,20 % sur les taux d’intérêt des crédits à l’habitat en novembre. S’il s’agit d’une première depuis le début de l’année, les conditions d’emprunt restent favorables aux ménages désireux d’acheter un logement. Toutefois, ce changement a fait perdre du pouvoir d’achat immobilier à de nombreux Français.

Première remontée des taux depuis janvier 2018

Les courtiers immobiliers indiquent que les barèmes tarifaires des banques en matière de prêt logement ont augmenté au début du mois, les seuils se situant désormais à 0,85 %, soit 0,05 point de pourcentage au-dessus de leur niveau de juillet.

Pour ces professionnels, cette tendance s’explique probablement par l’atteinte des objectifs commerciaux des établissements prêteurs. En effet, après le ralentissement observé au premier trimestre, ces derniers avaient mis en œuvre une politique de conquête agressive qui a incité bon nombre de candidats à l’achat à se lancer.

La production de crédit prévue étant atteinte, ils réservent les décotes aux dossiers les plus solides. Ainsi, les personnes présentant un profil à fort potentiel de rentabilité sur le long terme ont encore de grandes chances de décrocher des taux assortis de réductions grimpant parfois jusqu’à 0,50 %.

Impact négatif modéré sur le pouvoir d’achat immobilier

Bien que les acteurs du secteur ne soient pas encore certains que cette tendance haussière soit amenée à durer, le pouvoir d’achat immobilier a légèrement diminué dans la plupart des grandes villes à travers l’Hexagone.

Ainsi, pour une mensualité de 1000 euros, les nouveaux propriétaires au Havre, à Lille, à Rennes, à Toulon ou encore à Toulouse ont perdu 2 m² de pouvoir d’achat immobilier d’un mois à l’autre. La baisse est réduite de moitié à Bordeaux, Le Mans, Montpellier, Nice, Saint-Étienne et Strasbourg. Sur l’ensemble des 20 plus grandes métropoles françaises analysées par les courtiers, Reims fait exception avec un gain d’un mètre carré.

Enfin, les disparités d’une ville à l’autre sont toujours aussi marquées. Pour un prêt remboursable sur 20 ans à raison de 1000 euros par mois, les acquéreurs parisiens doivent se contenter d’un studio de 22 m², alors que les Nantais et les Marseillais peuvent s’offrir 63 m² et 73 m² respectivement. Pour le même prix, à Saint-Étienne, il est possible de financer un bien de 155 mètres carrés !

Dans les villes concernées par la baisse, les ménages désireux de retrouver un peu de pouvoir d’achat peuvent recourir au rachat de crédits.

Grâce à un allongement de la durée d’emprunt, le montant de chaque échéance est allégé, entraînant avec lui le taux d’endettement.

Archives

Rachat de crédits
Rachat de crédit au meilleur taux

Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités.

Demandez gratuitement un rachat de crédits
Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top