Menu Rachat de Credit

Les salariés du privé gagnent encore un peu de pouvoir d’achat

Gain pouvoir achat pour salariés du privé

Comme l’avait promis Emmanuel Macron lors de sa campagne présidentielle, les cotisations salariales pour l’assurance chômage ont été supprimées à partir du mois d’octobre. Ainsi, la prochaine fiche de paie des employés du privé affichera une augmentation de leur rémunération nette. Ce changement découle de la réforme entreprise dans le financement de la sécurité sociale, mais il ne touchera pas les fonctionnaires.

Un geste appréciable pour les salariés du privé

Avec cette mesure, le gouvernement souhaite redonner du pouvoir d’achat aux travailleurs du privé. Pour certains, elle jouera un rôle important dans la stabilisation de leur situation financière et permettra également de ne pas avoir recours à une solution de regroupement de crédits pour éviter les cas de surendettement.

Cette évolution est la bienvenue, surtout en cette période de vives protestations concernant les dernières réformes mises en place par le gouvernement.

Certes, l’augmentation de la CSG sert à compenser cette mesure. Mais les employés verront leur salaire net progresser sensiblement.

Ainsi, pour quelqu’un qui touche le SMIC, la différence sera de 15 euros par mois et pour un travailleur qui gagne 4 000 euros, la hausse sera de 36 euros.

L’augmentation reste faible, mais de nombreux ménages pourront sentir son effet sur leurs finances mensuelles.

Les répercussions de la réforme dans le secteur du crédit immobilier

Que ce soit pour ceux qui ont le projet d’acheter un logement en prenant un emprunt immobilier ou pour ceux qui en ont déjà un en cours, cette mesure va donner la possibilité de réaliser des économies substantielles.

Important En effet, dans le premier cas, la hausse de salaire va permettre de souscrire pour un montant un peu plus conséquent et à des conditions plus avantageuses, car le dossier de crédit sera plus favorable avec un reste à vivre plus important.

Ils pourront également acquérir un bien plus grand ou mieux situé, ce qui représente un atout non négligeable pour ceux qui souhaitent réaliser une plus-value à la revente ou se lancer dans un investissement locatif.

Dans le second cas, les emprunteurs pourront renégocier leurs conditions d’octroi auprès de leur banque afin de réduire la durée du prêt en augmentant le montant des mensualités.

Archives

Rachat de crédits
Rachat de crédit au meilleur taux

Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités.

Demandez gratuitement un rachat de crédits
Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top