La FIFA veut rendre obligatoire le congé de maternité pour les footballeuses

Congé maternité footballeuse

Dans les 211 pays membres de la FIFA, un grand changement a été annoncé pour les footballeuses. En effet, la fédération envisage de rendre obligatoire le congé de maternité pour ces dernières à partir de l’année prochaine. L’objectif consiste à protéger les joueuses durant leur grossesse, mais également pendant leur retour au football de haut niveau.

Trop souvent, les footballeuses qui souhaitent mener une carrière professionnelle doivent renoncer à la maternité, ou du moins reporter leur projet en la matière. Cette situation est notamment vécue par les joueuses en France. Elle est imputable à l’absence d’un cadre légal précis.

Logiquement, l’annonce de la FIFA a été perçue comme une excellente nouvelle. Selon la directrice du football féminin au sein de la Fédération française de football, Frédérique Jossinet, il s’agit d’une première étape dans l’accompagnement des footballeuses dans la maternité. Lors du prochain conseil de la FIFA, diverses mesures allant dans ce sens seront avancées. La recommandation d’une mutuelle maternité aux joueuses en fera-t-elle partie ?

Concilier carrière professionnelle et vie de famille

En France, très peu de footballeuses ont choisi de devenir mères tout en poursuivant leur carrière. L’une d’entre elles relate qu’avant de se remettre à la compétition, elle a dû suivre des séances de réathlétisation supervisées par un préparateur physique. Elle confie que son retour s’est avéré plus simple qu’une reprise suite à une blessure.

Sur l’initiative de l’exécutif, un groupe de travail a récemment été mis en place pour se pencher sur la thématique de la maternité chez les sportives de haut niveau dans l’Hexagone. De leur côté, les États-Unis sont en avance sur ce sujet. Dans ce pays, les footballeuses internationales ayant signé un contrat avec la Fédération sont protégées par un régime durant la maternité. Toutefois, il reste à régler la problématique des sponsors. En effet, certains d’entre eux ont revu à la baisse les revenus de sportives de haut niveau suite à un accouchement.

Que prévoit exactement la FIFA ?

La FIFA souhaite que les clubs placés sous sa juridiction proposent aux footballeuses un congé de maternité de 14 semaines minimum, dont 8 après l’accouchement. Durant cette période, les joueuses devront toucher au moins les deux tiers de leur salaire contractuel.

Par ailleurs, il est possible de recruter un joker médical. Une fois le congé terminé, il faudra que les footballeuses réintègrent leur club. Il leur sera alors fourni le soutien médical et physique nécessaire. En outre, les joueuses auront la possibilité d’allaiter leur enfant. Il s’agit d’une petite révolution dans l’univers du football féminin. Une joueuse du FC Fleury 91 note :

Il y a toujours le risque que le club se sépare des joueuses enceintes. Avec cette nouvelle règle, cela permettrait d’encadrer les grossesses. J’espère que ça donnera des envies à certaines.

Archives

Comparez les
mutuelles santé
Plus de 3 200 formules comparées en moins de 2mn
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Soins médicaux, optique,
hospitalisation, dentaire :
3 200 formules santé comparées
en moins de 2 mn
Je trouve la
meilleure mutuelle
Mutuelle santé
Votre mutuelle santé au meilleur rapport qualité / prix
Plus de
3 200 formules
Mutuelle santé
à comparer !
Comparez et trouvez la meilleure mutuelle santé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.