Reconfinement : les ménages perdront inéluctablement du pouvoir d’achat

Perte pouvoir achat reconfinement

Si le premier confinement a eu impact moins sévère que prévu sur les finances des ménages, le reconfinement, par contre, risque de faire davantage de dégâts. Le ministre délégué en charge des Comptes publics le reconnait à demi-mot. Le pouvoir d’achat des Français va enregistrer une baisse inévitable. Le gouvernement s’évertue à minimiser la perte autant que possible.

Le gouvernement paie un lourd tribut

La paralysie économique engendrée par le confinement est, avant tout, préjudiciable pour les ménages, mais par voie de conséquence, son impact sur les finances publiques est également non négligeable.

Important L’arrêt des activités professionnelles entraine un manque à gagner colossal en termes de recettes fiscales pour le gouvernement. En 2020, l’Etat a dû faire une croix sur 70 milliards d’euros de recettes fiscales, alors même que les différents dispositifs destinés à soutenir l’économie ont déjà englouti près de 60 milliards d’euros de budget.

D’après le ministre délégué en charge des Comptes publics,

La récession pour cette année sera d’environ -10 %.

Olivier Dussopt

Mais en tablant sur une amélioration de la crise sanitaire et sur l’efficacité du plan de relance, Olivier Dussopt espère retrouver une croissance de +8 % dès l’année prochaine.

Pour l’instant, les ménages doivent faire le dos rond

En attendant cette croissance, les ménages devront, malheureusement, faire face à une baisse de leur pouvoir d’achat. Cette dernière parait inévitable, mais Olivier Dussopt tempère en affirmant qu’elle ne devrait être que de l’ordre de -0,5 %, ce qui est, selon lui,

Inespéré compte tenu des circonstances.

Olivier Dussopt

Pour appuyer ses dires, le ministre délégué rappelle que

Depuis l’apparition de la crise sanitaire, la production de richesse dans le pays a connu un repli de -10 %. Les efforts fournis par le gouvernement ont toutefois permis de minimiser les répercussions sur les finances des ménages.

Olivier Dussopt

Avec la baisse à venir, les ménages ont tout intérêt à assainir d’ores et déjà leur situation financière avant qu’elle ne s’aggrave. Pour alléger le poids des dettes, le rachat de crédits est tout indiqué, surtout que les banques consentent toujours à maintenir les taux à un niveau relativement bas.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.