Les Français mécontents des mesures gouvernementales concernant leur pouvoir d’achat

Mecontentement mesures gouvernementales pouvoir achat

Alors que le gouvernement en est à la moitié de son mandat, les Français se disent insatisfaits de son action, selon une enquête Elabe. Ils lui reprochent notamment la faiblesse de leur pouvoir d’achat. Les ménages les plus précaires sont les plus critiques à l’encontre des pouvoirs publics, avec un reste à vivre très faible dû à de nombreuses dettes.

Les politiques économique et sociale vivement critiquées

Le sondage Elabe révèle que « 60 % des Français ont une opinion négative de l’Exécutif à mi-mandat.

Important Ce sentiment prédomine chez les employés, les ouvriers et les foyers en proie à d’importantes difficultés financières.

75 % d’entre eux se disent mécontents des mesures prises par l’actuelle administration en matière d’économie et de social, sujets les plus sensibles pour les personnes interrogées.

Trois répondants sur quatre jugent ainsi insatisfaisants les changements entrepris pour réduire les dépenses publiques.

Important même, la politique pour l’amélioration du pouvoir d’achat, ainsi que celle relative au social, sont pointées du doigt pour leur manque d’efficacité.

Pour 33 % de Français, la réforme de la taxe d’habitation et le prélèvement à la source sont les décisions les plus marquantes du gouvernement Philippe dans ce domaine. En revanche, respectivement 70 % et 60 % d’entre eux déplorent l’augmentation de la CSG et le coup de rabot de 5 euros sur l’APL.

Plus largement, d’après l’enquête, « 80 % des sondés estiment que jusqu’ici, l’action de l’État n’a pas eu d’impact positif sur leur situation personnelle ».

Ce pourcentage grimpe à 90 % chez les ménages en situation de précarité financière.

Le pouvoir d’achat, premier sujet de préoccupation des Français

Pour 36 % des participants, « le pouvoir d’achat est le principal sujet d’inquiétude .

Il devance l’environnement, l’emploi et les retraites. C’est même une préoccupation permanente pour les ménages qui accumulent les dettes. En effet, s’ils ont souscrit un crédit immobilier et des prêts à la consommation pour l’achat d’un véhicule ou de biens d’équipements indispensables au foyer, les mensualités de remboursement peuvent peser lourd sur leur budget et minimiser leur reste à vivre pendant de nombreuses années. Ces familles se retrouvent contraintes à réduire leurs dépenses d’alimentation, d’habillement, de loisirs, etc.

Pour assainir leur situation financière et éviter le surendettement, lourd de conséquences, ces ménages se lancent dans un regroupement de crédits.

Cette opération consiste à faire racheter leurs dettes en cours par un établissement autre que ceux qui ont initialement accordé les fonds. Ce dernier solde le capital restant dû auprès des anciens créanciers et émet un nouveau contrat à la durée allongée afin d’alléger les mensualités. De plus, ce prêt racheté est associé à une échéance mensuelle unique, ce qui facilite la gestion budgétaire des emprunteurs qui en bénéficient.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.