La principale raison de la colère des Gilets jaunes est discutable

Colère gilets jaunes injustifiée

La crise des « Gilets jaunes » est loin de trouver son épilogue. Dans de nombreuses villes de France, les vagues de violence continuent de déferler. Pourtant, à en croire Éric Brunet qui s’est exprimé sur l’émission éponyme, sur la station RMC, les données chiffrées contrediraient l’argument principal des Gilets jaunes, selon lequel le niveau de vie des Français se serait fortement détérioré depuis l’élection d’Emmanuel Macron.

Le Français moyen n’est pas en proie à d’énormes difficultés financières !

Se basant sur les chiffres publiés sur le Standard de pouvoir d’achat (SPA), un outil de comparaison par pays des revenus des ménages, Éric Brunet affirme avec conviction que

l’impression de baisse du pouvoir d’achat ressenti par le Français moyen est erronée.

Éric Brunet

Mieux encore, à ce jour, le Français moyen fait partie des mieux lotis en Europe.

Important En effet, sur les 28 pays de l’UE, la France se hisse à la quatrième place du classement du PMA. Elle échoue au pied du podium avec un pouvoir d’achat moyen de 25 000 euros par an et par ménage.

Le Luxembourg domine largement le classement avec 32 400 euros de pouvoir d’achat par an et par ménage. Il devance l’Allemagne (deuxième avec 28 400 euros) et l’Autriche (troisième avec 26 700 euros).

Entre la France, quatrième, et le Danemark, huitième (24 100 euros de PMA), l’écart semble serré. On y retrouve la Belgique avec 24 900 euros, les Pays-Bas (24 600 euros) et la Suède (24 400 euros).

Pourtant, le sentiment de difficulté est bel et bien présent

Malgré ces chiffres qui sont, certes, véridiques, le ressenti de la population est tout autre. La majorité des Français disent

avoir beaucoup de mal à boucler leur fin de mois, à payer leurs factures et à rembourser leur crédit.

Malgré des conditions de crédit toujours très favorables, les personnes ayant des difficultés à rembourser leur prêt ne sont pas rares. Certaines procèdent à la renégociation de leur prêt pour obtenir un contrat plus avantageux, d’autres se lancent dans une opération de regroupement de crédits afin d’alléger les mensualités et retrouver un reste à vivre plus conséquent.

calculez votre nouvelle mensualité
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
déposez votre demande
de prêt
Jusqu’à -60%*
sur vos mensualités avec le
rachat de crédits !
je compare les offres
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.