Le surendettement prend de l’ampleur en Tunisie

Le surendettement tunisie

Le recours aux crédits bancaires est devenu une pratique courante en Tunisie. Les ménages s’endettent pour subvenir à leurs besoins quotidiens, pour boucler les fins de mois difficiles ou pour rembourser des créances anciennes. De nombreuses familles se retrouvent dans le cercle vicieux du surendettement et les profiteurs ne manquent pas d’exploiter ces situations pour se faire de l’argent sur le dos de ces emprunteurs démunis.

Des pratiques illégales qui sont pourtant courantes

Le pouvoir d’achat des Tunisiens est en baisse. Obtenir un crédit auprès des établissements bancaires et autres organismes de prêts légaux est rarement possible pour les personnes à faibles revenus.

Or, emprunter est devenu inéluctable, à tel point que le recours aux usuriers est fréquent. Ces derniers en profitent pour pratiquer des intérêts excessifs.

Les prêteurs sont généralement des commerçants. Ils acceptent de fournir aux acheteurs ce dont ils ont besoin, à crédit. À la fin des paiements, les biens achetés reviendront plus chers, parfois au double de leur prix initial.

Important Dans le cas d’emprunt d’argent comptant, la transaction ne fait l’objet d’aucune régulation, ce qui laisse aux créanciers toute latitude pour fixer le taux d’intérêt.

La règlementation interdit ce type de pratique, mais elle est rarement appliquée.

Emprunter pour payer d’anciennes dettes

L’INC (Institut national de la consommation) a récemment mené une enquête pour analyser la situation des Tunisiens par rapport aux crédits. L’étude réalisée avec le concours de la Banque centrale de Tunisie (BCT) a permis de découvrir que

« Les encours de crédit s’élevaient l’année dernière à 23 milliards de dinars, soit 2 fois le montant des dettes des Tunisiens en 2010 ».

Toujours selon cette étude,

« 10 % des ménages endettés doivent rembourser au moins 3 crédits ».

Avec de faibles revenus, contracter une nouvelle dette pour éponger une ancienne est souvent inévitable. Mais l’opération alourdit encore plus les finances de la famille. Et avec les conditions proposées par les établissements de prêt, les rachats de crédits ne sont même pas envisageables.

Ceux qui ont la chance de souscrire un crédit auprès d’un organisme spécialisé ne sont donc pas mieux lotis.

Important Contrairement à ce qui se pratique actuellement en Europe, les banques tunisiennes appliquent des taux élevés, lesquels suivent en ce moment une tendance haussière.

calculez votre nouvelle mensualité
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
déposez votre demande
de prêt
Jusqu’à -60%*
sur vos mensualités avec le
rachat de crédits !
je compare les offres
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.