Les chiffres clés du surendettement en France en 2018

Chiffrés clés du surendettement en 2018

Sur les 12 mois de 2018, les commissions de surendettement de la Banque de France ont reçu un total de 162 936 dossiers, un chiffre en baisse de 10 % par rapport à 2017. La proportion de primo-dépôts est également en recul. Cet article détaille la composition des dettes et dresse le profil des ménages surendettés.

Recul du nombre de dossiers et de nouveaux surendettés

Important Entre 2017 et 2018, le nombre de dossiers de surendettement déposés auprès des commissions gérées par la Banque de France a diminué de 10 %.

Le mouvement de repli amorcé en 2014 se poursuit donc, la baisse cumulée sur la période atteignant 29 %. L’année dernière, près de 91 % des dossiers reçus ont été déclarés recevables.

Important La proportion des ménages qui déposent un premier dossier est également en baisse de 4,4 % sur un an, même s’ils représentent encore 56 % de la population totale des surendettés.

Avec un peu moins de 92 000 primo-dépôts, l’on se retrouve au niveau observé en 1990, année d’entrée en vigueur de la loi Neiertz sur le surendettement.

Composition des dettes dans les dossiers recevables

Important L’endettement ne dépasse pas 115 000 euros pour 9 foyers surendettés sur 10, et les dossiers recevables comprennent en moyenne 8,6 dettes chacun.

Quant à l’endettement médian, il se situe à un peu plus de 19 000 euros.

  • L’endettement médian le plus élevé, à plus de 101 000 euros, est lié aux crédits immobiliers, en excluant le loyer et les charges de copropriété. Ils se retrouvent dans 14,5 % des dossiers.
  • Viennent ensuite les dettes à la consommation (prêts personnels ou affectés, crédits revolving, contrats de LOA), généralement au nombre de 3 pour un endettement médian légèrement supérieur à 12 500 euros, et présentes dans 78 % des dossiers.
  • Enfin, 81 % des requêtes incluent des dettes de charges courantes pour un endettement médian de 3 500 euros, ce sont :
  • les loyers et charges locatives,
  • les factures d’énergie et de téléphone,
  • les impôts en retard,
  • les primes d’assurances,
  • les dépenses de santé,
  • etc.

Profil type des personnes surendettées

Important Presque 70 % des personnes en situation de surendettement sont seules (célibataires ou séparées). Plus d’un dossier sur quatre concerne des familles monoparentales alors qu’elles représentent moins de 9 % de la population.

Les personnes âgées sont également vulnérables, leur pourcentage sur l’ensemble des ménages endettés ayant augmenté à 11,6 % l’an dernier, contre 7,7 % en 2013. Mais au regard de leur proportion sur tous les ménages français, ils sont moins sujets au surendettement.

La majorité vit en dessous du seuil de pauvreté et 26 % sont sans emploi au moment du dépôt de leur dossier. En comparaison, sur la totalité des personnes résidant dans l’Hexagone, les pourcentages sont respectivement de 14 % et environ 5 %.

Pour éviter le surendettement, nombreux sont les Français qui recourent au regroupement de crédits.

Important Toutes les dettes sont rassemblées dans un nouveau prêt unique dont la durée est allongée, ce qui permet d’alléger les mensualités et de réduire l’endettement des ménages concernés.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités

Archives

Jusqu’à -60%*
sur vos mensualités avec le
rachat de crédits !
je compare les offres
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.