Notre analyse des taux immobiliers - Janvier 2023

Après une année 2022 qui s’est avérée très compliquée notamment sur la dernière période, plusieurs questions se posent en cette rentrée :


La première c’est évidemment comment vont évoluer les taux d’intérêt ? De ce côté, la réponse est très claire, ils vont continuer à augmenter. S'ils se situent actuellement en moyenne entre 2,50 % et 2,75 % pour les durées 20 et 25 ans, il faut dire clairement les choses, les derniers barèmes reçus des banques se situent majoritairement autour de 3 % !

Cela signifie que nous ne sommes pas encore arrivés au point le plus haut.

Il faut cependant relativiser et positiver car des taux à 3 % cela reste très bas notamment eu égard à l’inflation de 6 %. Il est également important de se rappeler que nous avons connu dans les 15 dernières années plusieurs périodes avec des taux à ces niveaux et le marché immobilier se portait plutôt bien, c’était notamment le cas en 2013 et 2014, les taux ayant commencé à baisser en 2015. Les années qui précédèrent 2013 et 2014, les Français empruntaient à des taux autour de 4, voir 5 % et je vais vous épargner un retour sur les années 90.

Bref, si nous nous sommes habitués à des taux à 1 % pendant les 3 dernières années, il va falloir se réhabituer à une situation de taux plus classique.

Par ailleurs, nous avons de nombreux atouts en France notamment le fait que notre système de prêt reste le plus protecteur et le plus stable car nous empruntons à taux fixe, cela signifie que la mensualité ne bouge pas pendant toute la durée du prêt et ne subit pas l’inflation une fois le prêt signé, ce qui n’est pas le cas chez beaucoup de nos voisins européens. Cela garantit donc une stabilité du marché.

Parallèlement à cela, nous asseyons nos prêts avec des systèmes de garantie et d’assurances qui n’existent pas non plus ailleurs en Europe. Nous ne prêtons pas à n’importe qui en prenant des risques et cela nous préserve également contre un retournement brutal du marché.

Concernant les prix maintenant, vont-ils baisser ? Vont-ils s’effondrer ? Il convient d’être prudent car le marché immobilier a considérablement évolué depuis ces dernières années et nous avons en réalité plusieurs marchés immobiliers : les grandes villes, les villes secondaires, qui ont subi un très fort regain d’attractivité depuis le Covid et les zones rurales.

Dans ces différentes zones, le bien en lui-même a son importance. Les maisons avec jardin, les appartements avec extérieurs, les transports. Bref, si les prix baissent en 2023, cela ne sera pas uniforme sur l’ensemble des territoires. Comme toujours pour qu’il y ait baisse des prix, il faut un déséquilibre entre l’offre et la demande, or nous aurons certainement moins de candidats à l’achat mais nous aurons également certainement moins de vendeurs qui vont préférer “rester au chaud” et attendre.

Vous l’avez compris, la situation a changé mais elle n’est pas catastrophique, reste un élément que nous ne maitrisons pas : le taux d’usure qui reste aujourd’hui totalement décorrélé des taux du marché et qui provoque un attentisme certain.

Dans ce contexte, réalisez des simulations de prêt immobilier ou rapprochez-vous de nos agences Meilleurtaux qui ont toutes les cartes en main pour vous aider à réaliser votre projet.


Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.