Quel remboursement par votre mutuelle dentaire ?

Remboursement par la mutuelle dentaire

Le remboursement dentaire est essentiel au regard du coût important des soins et prothèses dentaires. De ce fait, il est important de faire un comparatif de mutuelles dentaires afin de déterminer quelle sera la meilleure prise en charge pour une cotisation adaptée à votre budget.

Qu’est-ce que la mutuelle dentaire ?

Une mutuelle dentaire, en vérité, cela n’existe pas vraiment. Vous allez souscrire une mutuelle santé qui va englober un certain nombre de garanties parmi lesquelles on retrouve la couverture dentaire. Ainsi, dès lors que vous devez aller chez le dentiste, pour un soin, une prothèse ou un implant, votre mutuelle santé vient compléter le remboursement de la Sécurité sociale ou se substituer à celle-ci.

Je trouve la meilleure assurance santé

Soins et prothèses dentaires : que rembourse la Sécurité sociale ?

Le remboursement de la Sécurité sociale est très variable selon la nature des traitements et de la prothèse dentaire nécessaire. Voici quelques chiffres pour mieux comprendre les modalités de la prise en charge.

Remboursement des soins dentaires par la Sécurité sociale – pour les adultes et enfants de plus de 13 ans

Remboursement des soins dentaires pour les plus de 13 ans
Type d'acte Tarif de convention Taux de remboursement Remboursement (franchise de 1 € déduite)
Détartrage 28,92 € 70 % 19,24 €
Traitement d’une carie sur une face 26,97 € 70 % 17,88 €
Traitement d’une carie sur deux faces 45,38 € 70 % 30,77 €
Traitement d’une carie sur trois faces et plus 60,95 € 70 % 41,67 €
Dévitalisation d’une incisive ou d’une canine 33,74 € 70 % 22,61 €
Dévitalisation d’une prémolaire 48,20 € 70 % 32,74 €
Dévitalisation d’une molaire 81,94 € 70 % 56,35 €
Extraction d’une dent permanente 33,44 € 70 % 22,40 €
Couronne 120 € 70 % 83 €
Inlay-core 90 € 70 % 62 €
Bridge 279,50 € 70 % 195,65 €

L’Assurance Maladie rembourse à hauteur de 70 % du tarif de convention, cela peut sembler tout à fait raisonnable. Or, la réalité est bien différente. Le tarif de convention est celui qui est établi par la Sécurité sociale, il n’est pas toujours cohérent par rapport aux dépenses réelles.

Sur les soins, le remboursement est correct, sauf si le dentiste facture des dépassements d’honoraires. En revanche, en ce qui concerne les prothèses, votre reste à charge est plus important qu’il n’y paraît. Prenons par exemple la couronne remboursée sur base de 120 €. Cette prothèse coûte en moyenne entre 300 € et 600 € selon que vous souhaitez une couronne en métal ou en céramique. On est bien loin des 120 €.

Remboursement des soins dentaires par la Sécurité sociale – pour les enfants de moins de 13 ans

Le remboursement des soins dentaires pour les dents permanentes des enfants de moins de 13 ans est le même, à savoir 70 % du tarif conventionnel. Toutefois, cette fois, le prix du soin diffère.

Remboursement des soins dentaires pour les moins de 13 ans
Type d'acte Tarif de convention Taux de remboursement Remboursement (franchise de 1 € déduite)
Traitement d’une carie sur une face 31,20 € 70 % 20,84 €
Traitement d’une carie sur deux faces 52,50 € 70 % 35,75 €
Traitement d’une carie sur trois faces et plus 70,52 € 70 % 48,36 €
Dévitalisation d’une incisive ou d’une canine 39,04 € 70 % 26,33 €
Dévitalisation d’une prémolaire 55,77 € 70 % 38,04 €
Dévitalisation d’une molaire 94,80 € 70 % 65,36 €
Extraction d’une dent de lait 25 € 70 % 16,50 €
Scellement de sillons d’une dent 21,69 € 70 % 14,18 €
Vernis fluoré 25 € 70 % 16,50 €

Remboursement des consultations dentaires par la Sécurité sociale

Ce remboursement va dépendre du secteur de convention de votre dentiste. En effet, la Sécurité sociale rembourse à hauteur de 70 % du tarif conventionné. Ce tableau vous indique le montant de votre prise en charge.

Remboursement des consultations dentaires
Type de praticien Honoraires Base de remboursement Taux de remboursement Remboursement (franchise de 1 € déduite)
Chirurgien-dentiste 23 € 23 € 70 % 16,10 €
Chirurgien-dentiste spécialisé en traitement orthopédie dento-faciale 23 € 23 € 70 % 16,10 €
Médecin stomatologiste exerçant en secteur 1 28 € 28 € 70 % 18,60 €
Médecin stomatologiste exerçant en secteur 2 Libres 23 € 70 % 15,10 €

Le ticket modérateur (différence entre la dépense et la prise en charge de la Sécurité sociale) peut être remboursé par une mutuelle santé, faites un comparatif de mutuelle dentaire pour trouver la meilleure offre.

Je trouve la meilleure assurance santé

Les actes de parodontologie sont-ils remboursés ?

Les soins des maladies parodontales ne sont de manière générale pas pris en charge, le remboursement ne concerne que 4 actes :

  • le détartrage complet et sus ou sous-gingival ;
  • la prothèse attelle de contention ;
  • l’attelle métallique ;
  • la ligature métallique.

L’orthodontie est-elle remboursée ?

Les traitements d’orthodontie sont remboursés par la Sécurité sociale à titre exceptionnel pour les personnes de plus de 16 ans. Il est nécessaire d’obtenir un accord préalable de la part de l’Assurance Maladie pour bénéficier d’un semestre de traitement avant une intervention chirurgicale qui concerne les maxillaires. Une bonne mutuelle peut permettre d’envisager un meilleur remboursement, même s’il ne s’agit pas d’un remboursement dentaire intégral.

En revanche, pour les moins de 16 ans, le traitement orthodontique est remboursé à hauteur de 70 % à 100 % de la base de remboursement.

Remboursement de l'orthodontie par la Sécurité sociale
Type d'acte Honoraires Base de remboursement Taux de remboursement Remboursement (franchise de 1 € déduite)
Traitement par semestre (6 maximum) Honoraires libres 193,50 € 100 % 192,50 €
Séance de surveillance (maximum 2 par semestre) Honoraires libres 10,75 € 70 % 6,53 €
Contention 1ère année Honoraires libres 161,25 € 100 % 160,25 €
Contention 2e année Honoraires libres 107,50 € 70 % 74,25 €
Je trouve la meilleure assurance santé

L’impact du 100 % Santé pour votre remboursement dentaire

Depuis le 1er janvier 2020, l’offre 100 % Santé, que l’on nomme également reste à charge 0 (RAC0), permet d’obtenir un remboursement dentaire intégral après intervention de l’Assurance Maladie et de la complémentaire santé.

Dès lors que votre contrat de mutuelle est dit « responsable », vous pouvez envisager des remboursements dentaires pour les prothèses suivantes :

  • les couronnes céramo-métalliques et céramiques monoblocs pour les dents visibles ;
  • les couronnes métalliques pour toutes les dents ;
  • les bridges céramo-métalliques pour remplacer une incisive ;
  • les bridges entièrement métalliques pour toutes les dents ;
  • les dentiers en résine pour tout ou partie des dents ;
  • les réparations ou modifications au niveau du dentier.

Le montant de remboursement est plus élevé afin d’assurer une meilleure santé bucco-dentaire. Le dentiste ou chirurgien-dentiste doit établir un devis dentaire avec un plan de traitement afin de le présenter à votre mutuelle. Celle-ci pourra alors déterminer si l’offre intègre bien le 100 % Santé et si les remboursements dentaires sont bien à la hauteur de vos attentes.

Bon à savoirTous les dentistes proposent une prestation conforme au RAC0 afin que le montant à la charge du patient soit nul.

Quelle mutuelle dentaire choisir pour votre remboursement ?

La meilleure mutuelle dentaire est celle qui va vous permettre d’obtenir le remboursement le plus adapté à votre situation. Certaines personnes ne rencontrent aucun problème à ce niveau. Elles ont des dents saines et se contentent de se rendre une fois par an chez leur dentiste pour une visite de contrôle. Dans ce cas, inutile de souscrire des garanties trop élevées. En revanche, certains assurés ont des problèmes importants et ont besoin d’un remboursement optimal pour les prothèses.

Prenons un exemple pour mieux comprendre. Votre couronne en métal et céramique coûte 450 €. La Sécurité sociale vous rembourse 70 % de la BRSS soit 75,25 €. Le reste à charge est de 374,75 €. Si l’on se réfère au tableau ci-dessous, voici la prise en charge de la mutuelle dentaire selon la formule choisie :

  • Formule 1 : 185 % de la BRSS soit 185 % X 107,50 = 198 €. Votre reste à charge est de 252 € ;
  • Formule 2 : 250 % de la BRSS soit 250 % X 107,50 = 268 €. Votre reste à charge est de 182 € ;
  • Formule 3 : 350 % de la BRSS soit 350 % X 107,50 = 376 €. Votre reste à charge est de 74 €.
Exemples de remboursement par la mutuelle dentaire
Soins Formule 1 Formule 2 Formule 3
Soins dentaires 125 % 125 % 125 %
Inlay Onlay 150 % 200 % 250 %
Prothèses dentaires remboursées par la Sécurité sociale 185 % 200 % 350 %
Orthodontie remboursée par la Sécurité sociale 185 % 200 % 300 %
Forfait implantologie (avec deux implants par an et par bénéficiaire) 300 € 600 € 900 €

Vous pouvez le constater, la prise en charge de la mutuelle est essentielle. Certes, la dépense n’est pas totalement remboursée, mais le reste à charge diminue. Et ce tableau n’est qu’un exemple de garanties d’un organisme de complémentaire santé.

Certains contrats proposent une prise en charge supérieure. Il existe même des contrats de mutuelle dentaire sans plafond qui proposent un remboursement intégral.

EssentielAutre point important concernant la mutuelle dentaire : la Sécurité sociale ne rembourse pas les implants. De ce fait, vous pouvez uniquement compter sur votre mutuelle santé. Cette fois, puisqu’il n’y a pas de remboursement de l’Assurance Maladie, il n’est pas possible de calculer une prise en charge par rapport à un tarif de convention. De ce fait, votre mutuelle vous propose un forfait.

Ainsi, vous pouvez par exemple obtenir un forfait de 300 €, 600 €, 900 €, voire plus selon votre formule et votre mutuelle santé. Chaque assureur propose ses propres conditions.

Je trouve la meilleure assurance santé

Est-ce suffisant d’avoir une mutuelle santé obligatoire ?

ImportantDepuis le 1er janvier 2016, les employeurs du secteur privé sont contraints de proposer à leurs salariés une mutuelle santé d’entreprise. Ils doivent participer à hauteur de 50 % minimum et proposer un panier de soins minimal. Sur le plan dentaire, la prise en charge doit être égale ou supérieure à 125 % du tarif conventionnel. Nous venons de le constater, un remboursement à 300 % permet tout juste de rembourser une prothèse métallique.

Si votre employeur a simplement respecté la loi en la matière, vous allez avoir besoin d’une garantie complémentaire. Sachez que vous avez la possibilité de renforcer votre protection. Vous pouvez ainsi choisir une mutuelle dentaire plus protectrice.

Bon à savoirSi vous renforcez vos garanties, votre employeur n’est, cette fois, pas contraint de participer à votre cotisation complémentaire. Il ne prendra toujours en charge qu’une partie du panier de soins minimal.

Comparer pour trouver une mutuelle remboursant au mieux les frais dentaires

Le comparateur de mutuelle dentaire est l’outil qu’il vous faut pour faire des économies et réduire votre reste à charge. En quelques minutes seulement vous obtenez des devis de différentes mutuelles afin d’étudier leur offre et de déterminer quelles garanties sont à privilégier. N’hésitez pas à faire un calcul comme nous vous l’avons montré afin de savoir si vous pouvez obtenir le meilleur remboursement dentaire.

Il est conseillé de bien regarder toutes les lignes du contrat avant de le signer. Cela permet de déterminer s’il existe un plafond de remboursement (et si oui, quel en est le montant), un délai de carence ou toute autre information qui impacterait le remboursement des frais dentaires. Il est possible de trouver une mutuelle dentaire sans plafond, cela reste toutefois plus cher. Trouver une telle complémentaire est utile uniquement si vos frais sont élevés (pose d’implants, de dentier, de bridges, etc.).

Comparer avec Meilleurtaux est totalement gratuit et ne vous engage à rien tant que vous n’avez pas signé de contrat. Profitez de cet outil qui vous est offert pour réduire votre cotisation tout en étant parfaitement protégé par votre mutuelle dentaire.


top not actu

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.