Bientôt un nouvel accord national entre les pharmaciens et l’Assurance maladie

médicaments

Les pharmaciens s’apprêtent à signer une nouvelle convention nationale avec l’Assurance maladie. À la clé de cet accord : un élargissement de leurs missions. Cependant, l’assemblée générale de la FSPF ou Fédération des syndicats pharmaceutiques de France ne s’est pas encore prononcée sur le sujet. Néanmoins, son président Philippe Besset estime que les objectifs de négociation ont déjà été abordés.

Très prochainement, les pharmaciens pourront réaliser des opérations. Parmi celles évoquées dans la nouvelle convention, ils auront la possibilité d’’effectuer des tests afin de définir la cause (bactérienne ou virale) d’une angine. Tout comme administrer des vaccins ou encore sensibiliser les femmes enceintes à la prise de médicaments.

La mesure étend les tâches des pharmaciens, notamment en matière de prévention. Il est fort probable qu’elle ouvre la voie à d’autres réformes. À noter que cet accord s’appliquera pour les cinq années à venir. Quoi qu’il en soit, les syndicats concernés considèrent qu’il s’agit là d’une avancée importante. Certains sont même disposés à signer la convention.

Je trouve la meilleure assurance santé

La nouvelle convention vise à faciliter l’accès aux soins

Cette nouvelle mesure résoudra en partie le problème des déserts médicaux. En effet, les patients qui auront besoin d’une téléconsultation pourront se faire aider par les pharmaciens.

D’autre part, il ne sera plus nécessaire de se rendre dans un centre de santé pour un dépistage du cancer colorectal. Il suffira de se procurer un kit auprès de son pharmacien habituel. Il en est de même pour le dépistage de la cystite aiguë. Le pharmacien se chargera de faire l’analyse.

À partir d’octobre, les personnes de plus de 16 ans pourront s’y rendre pour se faire vacciner contre diverses pathologies. On cite notamment la coqueluche, la diphtérie, l’hépatite ou encore le tétanos.

Mais pour pouvoir bénéficier de ces avantages au meilleur prix, le mieux est de consulter un comparateur mutuelle auparavant.

Il faut savoir que les pharmaciens ont appris à réaliser ces actes durant leurs études. Par la suite, ils n’ont pas eu l’occasion de pratiquer. Ainsi, il est prévu qu’ils fassent un rappel de formation dans les mois à venir. C’est ce qu’a affirmé Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF).

Je trouve la meilleure assurance santé

L’USPO est favorable à la nouvelle convention, la FSPF va très certainement suivre

Une enveloppe de 100 à 150 millions d’euros est prévue pour cette nouvelle convention. Cette dernière a d’ores et déjà été approuvée par l’Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine. En effet, son conseil d’administration a validé sa signature à 75 %. Il faut dire qu’elle s’inscrit naturellement dans la suite de l’engagement des pharmaciens en pleine crise sanitaire.

Et alors qu’un nouveau système d’information est déployé, les pharmaciens pourront accéder à « Mon espace santé ». Pour rappel, ce nouvel espace numérique personnel a officiellement été lancé en février dernier. Il contient les dossiers médicaux des patients. Proposé par l’Assurance maladie et le ministère de la Santé, il leur permettra d’interagir avec l’hôpital ou les médecins. D’ailleurs, il est à noter que ces derniers demeurent les seuls habilités à prescrire des médicaments.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.