Notre analyse des taux immobiliers - Décembre 2021

Pour cette fin d’année, nous observons que le mouvement haussier qui s’est amorcé début novembre se confirme avec à nouveau des barèmes très légèrement en hausse.

Sur 2 mois, c’est une hausse de 0,15% qui caractérise donc les taux des crédits immobiliers.

0,93 % sur 15 ans
1,10 % sur 20 ans
1,30 % sur 25 ans

Du côté des excellents dossiers, ça ne bouge pas vraiment en revanche, avec des taux toujours sous la barre des 1% même s'il faut reconnaitre que des crédits accordés en deçà de 1% tendent à se raréfier ! Ils sont plus que jamais réservés à ceux disposant d’une épargne résiduelle après opération considérée comme confortable, à savoir autour de 20% de l’opération minimum.

Si les taux des crédits aux particuliers sont en légère hausse depuis quelques semaines, les taux directeurs sont quant à eux en baisse et flirtent toujours avec les négatifs ; cela signifie qu’à ce stade, les taux ne peuvent fortement grimper. En effet, ces OAT très basses garantissent des ressources peu couteuses pour les banques et donc des taux toujours bas pour les emprunteurs !

Qui plus est, les objectifs des banques sont très élevés pour 2022 en matière de crédit immobilier, ils sont en effet comparables à 2021 et si les taux venaient à remonter trop fortement, ils seraient très difficiles à atteindre car cela réduirait mathématiquement le socle des finançables. S’ajoute à cela des normes règlementaires qui ne vont pas du tout faciliter l’accès au crédit et avec lesquelles les banques vont devoir jongler.

En conclusion, les hausses que nous observons depuis quelques semaines pourraient se poursuivre à la rentrée mais de manière très contenue car si elles étaient trop brutales et trop fortes, elles entraineraient un ralentissement et risqueraient de casser la dynamique (déjà légèrement ralentie) du marché !


Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.