Santé : quelle mutuelle enfant choisir ?

Les enfants, au même titre que les adultes, ont des dépenses de santé. Il est donc nécessaire que celles-ci soient prises en charge par la Sécurité sociale, d’une part, mais aussi par la mutuelle santé qui vient compléter les remboursements de l’Assurance Maladie. Mutuelle enfant individuelle, mutuelle familiale : il existe différentes solutions.

Quelle mutuelle choisir pour les enfants?

La mutuelle enfant est-elle obligatoire ?

Non, vous n’êtes pas obligé de souscrire une mutuelle santé pour votre enfant, sauf si cela est inclus dans votre mutuelle.

En France, rappelons-le, la mutuelle santé n’est obligatoire que pour les salariés du secteur privé. Aussi, si vous êtes salarié du public, travailleur non salarié, demandeur d’emploi ou retraité, vous n’avez aucune obligation de souscrire une complémentaire santé.

Votre enfant n’est donc pas contraint d’être assuré non plus. Toutefois, les enfants aussi requièrent une prise en charge.

Même s’ils sont globalement en bonne santé, vous devez faire face à certaines dépenses qui imposent la souscription d’une mutuelle enfant pour obtenir de meilleurs remboursements.

Je trouve la meilleure assurance santé

Quels sont les besoins des enfants en matière de santé ?

Si vous avez des enfants, vous effectuez diverses dépenses de santé et avez besoin d’être couvert pour un certain nombre d’actes médicaux

Les dépenses de santé courantes

Comme les adultes, les enfants ont besoin d’être couverts pour les postes de santé courants. Ces derniers comprennent notamment :

  • La consultation de médecins généralistes et spécialistes, à l’image des ORL, des pédiatres ou des infectiologues.
  • L’hospitalisation : un séjour à l’hôpital peut coûter plusieurs milliers d’euros. Malheureusement, l’Assurance Maladie ne prend en charge les frais d’hospitalisation qu’à hauteur de 80 %. Une bonne mutuelle enfant est donc nécessaire pour réduire le reste à charge. Par ailleurs, si votre enfant devait être hospitalisé, vous n’auriez certainement pas envie de le laisser seul. Les mutuelles santé premium prennent en charge un lit d’accompagnant pour les parents désirant rester à côté de leur progéniture pendant la nuit.
  • Les frais optiques : le dispositif 100 % Santé ne prend pas en compte toutes les dépenses optiques. Si votre enfant porte des verres complexes ou des lentilles de contact, vous avez donc tout intérêt à souscrire une complémentaire santé performante. C’est également le cas si les problèmes de vue de votre enfant nécessitent une intervention chirurgicale.
  • Les soins dentaires : Les montants peuvent par exemple être très élevés dès lors que vous devez faire appel à un orthodontiste. L’orthodontie est un traitement qui coûte cher et qui n’est pas pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale. Le remboursement s’effectue à hauteur de 70 % du tarif de responsabilité pour les actes de moins de 120 €. Pour les actes de plus de 120 €, la prise en charge sera de 100 %. Puisque le tarif des traitements d’orthodontie est libre, ces tarifs de responsabilité sont très souvent inférieurs à leur coût réel.

Bon à savoir : quid des médecines douces ?

Si vous êtes amateur de médecines douces et que vous souhaitez que votre enfant en bénéficie, n’oubliez pas que l’Assurance Maladie ne les reconnaît pas. De ce fait, elle ne rembourse pas du tout ces séances, seule la mutuelle assure une prise en charge. Il peut s’agir d’un forfait annuel ou d’un montant par séance pour un certain nombre de séances à l’année (généralement entre 3 et 5).

La vaccination des enfants

La vaccination constitue un poste de dépenses à ne pas négliger. Aujourd’hui, seul le vaccin « rougeole-oreillons-rubéole » (ROR) est intégralement remboursé par la Sécurité sociale. Les autres ne sont pris en charge qu’à hauteur de 65 % du tarif de base. C’est le cas des vaccins contre :

  • Le pneumocoque.
  • La méningocoque C.
  • La diphtérie.
  • La poliomyélite.
  • Haemophilus influenzae B.
  • L’hépatite C.
  • La coqueluche.
  • Le tétanos.

Par ailleurs, l’injection en tant qu’acte médical n’est pas remboursée à 100 % par l’Assurance Maladie. Le niveau de prise en charge dépendra du professionnel de santé la réalisant. Il variera entre 60 % (infirmier) et 70 % (médecin).

Je trouve la meilleure assurance santé

Le rattachement des enfants à la mutuelle santé des parents

Qu’elle ait été souscrite à titre individuel ou par l’intermédiaire de votre entreprise, votre mutuelle santé vous permettra de rattacher vos enfants comme ayants droit. Cette option est avantageuse, puisqu’elle permet de regrouper vos besoins de santé et ceux de votre progéniture dans un seul et unique contrat. Par ailleurs, les tarifs des mutuelles ont tendance à diminuer à mesure que le nombre d’adhérents augmente. Affilier vos enfants à votre complémentaire santé est donc une solution à envisager si vous souhaitez réduire les coûts.

Si chaque parent a une mutuelle, les enfants peuvent être rattachés aux deux contrats. Il est alors possible d’envoyer votre demande de remboursement à la mutuelle la plus protectrice. Vous pouvez également, si la première mutuelle ne rembourse pas tout, faire une demande à la deuxième pour obtenir un meilleur remboursement pour votre enfant. Notez toutefois que vous ne pourrez jamais être remboursé d’un montant supérieur à la dépense.

Bon à savoir : la mutuelle d’entreprise et les ayants droit

Dans certaines mutuelles d’entreprise, le rattachement des ayants droit au contrat est obligatoire. Parfois, le choix est laissé à l’assuré.

Est-il possible de souscrire une mutuelle spécifique pour votre enfant ?

Oui, cela peut s’envisager, notamment si vous avez fait le choix de ne pas souscrire vous-même de mutuelle. Dans le cas contraire, nous l’avons évoqué, vous bénéficiez d’une mutuelle pour votre enfant sans coût supplémentaire, autant profiter de cet avantage financier.

Comme c’est le cas pour un adulte, la mutuelle enfant doit être choisie en fonction de ses besoins en matière de santé. Aussi, vous devez vous poser les bonnes questions :

  • Mon enfant consulte-t-il souvent des spécialistes pratiquant des dépassements d’honoraires ?
  • Mon enfant est-il amené à être hospitalisé ?
  • Mon enfant porte-t-il des lunettes ?
  • Mon enfant doit-il consulter un orthodontiste ?

C’est la réponse à ces quelques questions qui va définir le niveau des garanties à souscrire. Différentes formules sont proposées, à vous de choisir celle qui offre le meilleur rapport qualité/prix. Cela signifie que vous devez préserver votre budget tout en anticipant les dépenses lourdes et être certain que votre reste à charge sera faible, voire nul.

Je trouve la meilleure assurance santé

Comment trouver une mutuelle pour enfant pas chère ?

Idéalement, il est intéressant de souscrire une mutuelle adulte permettant d’assurer les ayants droit. C’est la solution la plus intéressante d’un point de vue financier, puisqu’elle intègre vos enfants à votre contrat de manière automatique.

Si vous n’avez pas cette opportunité, vous devrez trouver une mutuelle enfant pas chère. Attention toutefois, la notion du « pas cher » est très relative. Votre choix ne doit pas se faire au détriment des garanties.

Vous souhaitez trouver la meilleure mutuelle pour votre enfant et préserver votre budget ? Le comparateur d’assurances santé Meilleurtaux vous permettra de trouver le juste prix pour couvrir les dépenses de santé de votre enfant.

Simple, gratuit et sans engagement, notre outil vous fera réaliser des économies sans rogner sur les garanties. Chez Meilleurtaux, tout se réalise en ligne. En quelques secondes, vous obtenez des devis uniformisés, de façon à pouvoir bien comparer les différents devis. Il vous suffit de remplir un formulaire et de déterminer le niveau de remboursement souhaité au niveau des consultations, de l’hospitalisation, des dépenses en matière de dentaire et d’optique.

Pourquoi payer plus cher pour une protection de même qualité ?


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.