La passion pour le vin augmente la consommation d’alcool des Français

des verres de vin

Les Français se situent en seconde place en matière de consommation d’alcool sur le Vieux Continent selon la Commission européenne. L’institution explique notamment ces chiffres par la faible taxation de cette boisson dans l’Hexagone. Selon les experts, il s’agit d’un problème construit sur une base culturelle. En effet, le vin français est une véritable institution.

Selon la Commission européenne chargée de surveiller la consommation d’alcool des citoyens, les Lituaniens sont les plus grands buveurs sur tout le continent. Cela dit, les Français ne sont pas en reste dans le classement. Ils figurent en effet parmi les plus grands consommateurs de boissons alcooliques en Europe.

Néanmoins, selon l’OCDE, la consommation d’alcool dans l’Hexagone tend à diminuer ces dernières années. En effet, en 2017, un Français adulte prenait environ 11,7 litres d'alcool par an. À titre de comparaison, ce chiffre variait entre 15,4 et 20,1 litres en 1980, et atteignait 23,2 litres en 1970. Cette évolution est manifestement intéressante.

Une question de santé publique

Contrairement aux autres pays membres de l’Union européenne, la France applique une faible taxation sur le vin. La Commission européenne estime que cette situation est à l’origine de la consommation d’alcool trop élevée dans l’Hexagone.

Pourtant, selon une récente enquête de Santé publique France, l’abus d’alcool provoque 41 000 décès chaque année dans le pays. De ce fait, ce problème doit être pris au sérieux par les autorités sanitaires locales. La pression sociale fait notamment partie des premiers paramètres incriminés par les professionnels de santé.

Face à ces accusations, les producteurs d’alcool dénoncent l’amalgame. Ils considèrent que ces allégations sont individuelles et doivent être pris au cas par cas. Quoi qu’il en soit, les consommateurs restent responsables de leur propre décision et ne sont en rien obligés de boire. D’autre part, les acteurs du secteur vitivinicole œuvrent continuellement dans la prévention et la sensibilisation par rapport au vin.

Une tendance difficile à freiner

Au risque d’alarmer les mutuelles, Santé publique France a constaté qu’un dixième des Français boit de l’alcool tous les jours. Par ailleurs, à eux seuls, 10 % des plus grands buveurs consomment 58 % de l’alcool vendu dans le pays, soit plus de la moitié de la quantité disponible sur le marché.

D’après une économiste de l'OCDE, Eileen Rocard :

« En moyenne, en France on boit 2,5 bouteilles de vin par semaine par adulte ».

Eileen Rocard.

Par ailleurs, comme le souligne l’experte :

« On a encore tendance à boire un ou deux verres de vin par jour, tandis que chez les Suédois par exemple ou les Anglais, on va davantage trouver des consommations d'alcool en soirée, les week-ends ».

Eileen Rocard.

Cependant, le vin fait partie intégrante de la gastronomie française. De ce fait, interdire la consommation de cette boisson reviendrait à abandonner un pan entier de la culture.

Archives

Comparez les
mutuelles santé
Plus de 1000 formules comparées en moins de 2mn
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Soins médicaux, optique,
hospitalisation, dentaire :
1000 formules santé comparées
en moins de 2 mn
Je trouve la
meilleure mutuelle
Mutuelle santé
Votre mutuelle santé au meilleur rapport qualité / prix
Plus de
1000 formules
Mutuelle santé
à comparer !
Comparez et trouvez la meilleure mutuelle santé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.