Crédit consommation : n'attendez pas la dernière minute

vélos électriques en libre service

En matière de préparation des vacances d’été, le monde se divise en deux catégories : ceux qui s’y prennent à l’avance et ceux qui préfèrent s’y mettre à la dernière minute. Si comme moi, vous faites plutôt partie de la première catégorie, Pâques sonne le signal : c’est le moment d’arrêter de tergiverser - mer ou montagne ? France ou étranger ? - et de boucler l’affaire.

Les deux méthodes, sans doute, ont leurs avantages et leurs inconvénients. Pourquoi je préfère prendre les devants ? D’abord, parce que ça me paraît moins stressant ; ensuite parce que je veux avoir le choix de ma destination et des moyens de m’y rendre ; enfin, et ce n’est pas rien, parce que cela permet généralement de faire des économies.

Sur le billet d’avion, pour commencer, si vous avez l’intention de bouger loin. Attendre juin ou juillet, c’est l’assurance de payer votre billet au prix le plus fort. En avril et surtout en mai, en revanche, on peut encore faire de bonnes affaires, notamment sur les vols vers l’étranger. Des économies, aussi, sur le financement.

Si vous avez l’intention de recourir à un prêt personnel pour financer votre voyage, sachez que le printemps est traditionnellement le moment de l’année où les taux sont les plus bas, et donc où votre crédit vous coûtera le moins cher.

Quel taux pour votre projet ?

Mais ce n'est pas tout

Refuser la dernière minute, c’est aussi pouvoir prendre le temps de vous assurer que vous êtes correctement couverts contre les soucis.

De vérifier, par exemple, que votre assurance habitation intègre bien une couverture de votre responsabilité civile et celle de votre famille, y compris à l’étranger ; ou que votre assurance auto tient la route, par exemple en cas de panne loin de chez vous.

De comparer, donc, et éventuellement d’avoir le temps de changer pour une meilleure offre.

Un dernier conseil

Un dernier conseil et après, je vous laisse à vos préparatifs : en voyage, la carte bancaire premium, Gold, Premier ou équivalent, reste votre compagnon le plus sûr.

Pourquoi ? Parce qu’elle vous couvre contre les aléas : annulations, retards, perte et vol de bagages, etc. ; qu’elle vous évite d’être bloqué par des plafonds de paiement et de retraits trop bas ; enfin, qu’elle vous permet d’économiser sur les frais de change, si vous sortez de la zone euro.

Vous hésitez ? Vous trouvez que c’est trop cher ? Erreur : il y a de grandes chances que votre nouvelle carte noire ou dorée ne vous coûte rien, dans une banque en ligne en particulier... voire qu’elle vous rapporte un peu d’argent.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.