Les primes d’assurance auto devraient connaître une hausse sensible dans les prochains mois

Assurance auto

Selon les estimations du cabinet Facts & Figures, les tarifs de l’assurance auto devraient être légèrement révisés à la hausse l’année prochaine. L’augmentation prévue est de l’ordre de +0,5 % à +1 %.

La diminution du risque couvert par l’assurance auto suite aux confinements successifs durant la crise sanitaire et l’adoption du télétravail par les Français ont permis aux assureurs de réaliser des économies de sinistralité au cours de l’année 2020.

En revanche, les prix des pièces détachées des véhicules, et de ce fait, ceux des réparations ont progressé de +4,4 % après un bond de +6 % l’année précédente.

Quel taux pour votre projet ?

Gel des tarifs chez certains mutualistes

Si la plupart des assureurs préfèrent observer la discrétion à propos d’une éventuelle hausse des primes en 2022, certains mutualistes comme MAIF, MATMUT et GMF ont annoncé le gel de leurs tarifs pour l’assurance auto.

Ces groupes ont déjà maintenu leurs prix inchangés en 2021 en dépit de la forte augmentation des coûts des réparations.

Les automobilistes ne subiront donc pas une hausse significative des primes d’assurances pour l’année prochaine.

ImportantEn revanche, Facts & Figures anticipe une progression des tarifs de +2 % à +3 % pour 2023, d’autant plus que la plupart des véhicules qui circulent actuellement sont des modèles SUV intégrant des mécanismes très sophistiqués.

À titre de rappel, il est possible de financer l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion avec un crédit auto. Afin de pouvoir accéder aux meilleures offres du marché, l’accompagnement d’un professionnel est plus que nécessaire. Cet expert peut en effet vous orienter vers la solution de financement la plus avantageuse.

Une tendance également présente dans l’assurance habitation

Le cabinet de conseil a également anticipé une faible augmentation des tarifs de l’assurance habitation (entre 1 % et 1,5 %) pour l’année 2022.

Selon les explications de ces experts, la sinistralité a également diminué, suite à la réduction des risques d’incendie domestique et de cambriolage (les Français passent plus de temps à domicile à cause du télétravail).

Par ailleurs, le risque climatique s’accroît constamment, favorisant ainsi la hausse des primes d’assurance dans les années à venir.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.