Le marché de la location meublée retrouve progressivement la croissance à Paris

porte

Plusieurs signaux positifs ont été relevés à travers une étude réalisée par la plateforme Lodgis. L’un d’eux repose sur le retour des locataires étrangers. La clientèle française serait également plus active et contribue à redynamiser le secteur. Une amélioration du loyer a été constatée en conséquence vers la fin de l’année 2021.

La location meublée fait partie des secteurs dont l’activité a été ralentie par la crise sanitaire. Depuis le début de la pandémie, les opérateurs dans ce domaine ont dû supporter l’impact de l’absence des clients étrangers. Faute de locataires, les offres se sont multipliées sans que les logements trouvent preneurs. De plus, des bailleurs qui proposaient autrefois leurs biens sur des sites comme Airbnb ont intégré le marché. Résultat, le loyer a chuté à Paris. Une reprise aurait néanmoins été observée depuis peu. Les investigations menées par la plateforme Lodgis indiquent que l’activité se relance progressivement. Le loyer aurait ainsi crû sur les derniers mois de 2021.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Une amélioration auprès de la clientèle locale et étrangère

La reprise serait promue par le retour des voyageurs étrangers. Le marché parisien bénéficierait notamment de la venue des clients européens, principalement des Italiens, des Allemands et des Anglais. Ils auraient constitué 33 % des locataires recensés sur Lodgis au 4ème trimestre 2021. À titre de comparaison, leur proportion était seulement de 17 % en 2020. Cette croissance est ainsi encourageante pour les opérateurs du secteur.

L’activité de la part de la clientèle française représente un autre signe positif. Elle dominerait d’ailleurs le marché parisien à l’heure actuelle. Lodgis fait part d’une reprise du bail mobilité. Le quart des transactions effectuées via le site concernerait ce type de contrat. En parallèle, les baux signés pour une résidence principale auraient augmenté de 40 %. Pour la plateforme, cette hausse traduit une amélioration de la visibilité des offres auprès des locataires.

Elle devrait par ailleurs avoir un impact sur le marché de l’assurance.

Les propriétaires bailleurs peuvent réaliser une simulation assurance habitation s’ils souhaitent à nouveau en bénéficier.

Le loyer progresse de 4,4 %

Ensemble, ces paramètres devraient propulser à nouveau le marché de la location meublée dans la Capitale. Le baromètre Lodgis souligne que le loyer s’est intensifié de 4,4 % entre le 3ème et le 4ème trimestre 2021. Cette évolution a été constatée après une baisse successive depuis le début de la pandémie.

La chute aurait été presque inévitable au vu du contexte sanitaire et économique. En l’absence des voyageurs étrangers, la location saisonnière a été mise à l’arrêt. De nombreux propriétaires se sont ainsi convertis dans la location meublée longue durée. La multiplication des offres disponibles a provoqué une tension sur le marché.

La baisse des loyers en a été l’un des effets remarqués. Le mètre carré aurait chuté de 2,8 % en 2020 puis de 2,3 % en 2021. Celui des biens meublés aurait même été inférieur à celui des logements vides. Lodgis laisse toutefois espérer une amélioration compte tenu du dynamisme observé au cours des derniers mois de 2021.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.