Le marché immobilier américain renoue avec son dynamisme d’avant Covid

Marché immobilier dynanime covid

Aux États-Unis, le marché immobilier retrouve son dynamisme après un ralentissement forcé en raison des mesures de confinement. Après une hausse soutenue sur deux mois successifs, les promesses de ventes de logements continuent de progresser. Les chiffres de la Fédération nationale des agents immobiliers font même état d’un rebond supérieur aux prévisions des analystes.

Hausse des promesses de vente

Les mesures de confinement instaurées pour endiguer la propagation du coronavirus ont entraîné une chute drastique des promesses de ventes de logements aux États-Unis sur les mois de mars et avril. Ce ne fut toutefois qu’une pause passagère étant donné le rebond du marché constaté dès le mois de mai.

Important Les promesses de vente ont en effet augmenté de 44,3 % en un mois.

Leur niveau du mois de mai est toutefois demeuré inférieur à celui de la même période en 2019. L’effet de rattrapage se poursuit en juin, avec une hausse de 16,6 % par rapport à son niveau du mois précédent (+6,3 % en glissement annuel).

Même scénario en juillet, où le volume des transactions affiche une progression que ce soit par rapport au mois précédent ou en comparaison avec la même période de l’année précédente (+15,5 % en glissement annuel). L’indice atteint alors son plus haut niveau depuis le début de l’année pour s’établir à 122,1.

Des taux d’emprunt favorables

Selon un économiste,

Les ventes immobilières ont repris leur dynamisme.

Les candidats à la propriété et les investisseurs immobiliers ont fait leur grand retour sur le marché du logement. Les propriétaires ont vu leurs maisons se vendre en un temps record.

ImportantPour cause : les acquéreurs rattrapent leur retard sur la « saison d’achat » du printemps du fait du confinement.

La plupart des États étant désormais partiellement déconfinés, le marché redémarre avec une rapide reprise des activités. En revanche, il est encore difficile d’anticiper l’évolution de l’activité des contrats sur les prochains mois.

Autre facteur qui a favorisé le rebond des activités : la baisse du coût d’emprunt immobilier. En effet, le taux moyen s’établit en dessous des 3 %, son niveau le plus bas depuis 1971. De 3,7 % en janvier, il s’affiche à 2,98 % au mois de juillet. Même en considérant qu’il faut encore inclure le coût de l’assurance de prêt dans le budget d’acquisition d’un logement,

Le moment est plus que jamais favorable pour acheter.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.