Le coronavirus laisse une note salée pour le marché britannique de l’assurance

Marché britannique assurance coronavirus

Le Lloyd’s of London dresse le bilan des impacts de la crise du coronavirus sur le marché de l’assurance et de la réassurance au Royaume-Uni. Il rapporte une augmentation du coût de la pandémie au cours du premier semestre 2020 par rapport aux estimations formulées au mois de mai.

5 milliards de livres en indemnisations

Le Lloyd’s of London revoit à la hausse le coût estimé de la pandémie évoqué en mai dernier. Le coût brut était alors évalué à 3,3 milliards de livres (3,6 milliards d’euros). Selon ses explications, le coronavirus a eu des effets catastrophiques sur l’économie et la société. Il a fallu déployer des mesures colossales pour endiguer la propagation de la maladie, soutenir les entreprises et redresser les économies.

Au Royaume-Uni, le marché de l’assurance et de la réassurance a connu un premier semestre compliqué. La pandémie a lourdement affecté les finances du secteur.

ImportantDans un récent communiqué de presse, l’institution estime le coût de la crise autour de 5 milliards de livres, l’équivalent de 5,5 milliards d’euros.

Après déduction des recouvrements de réassurance, les indemnisations nettes versées aux clients ayant souffert des effets de la crise tournent autour de 3 milliards de livres, l’équivalent de 3,3 milliards d’euros.

Au cours du premier semestre 2020, le marché britannique a enregistré 2,4 milliards de livres de réclamations (après recouvrement de réassurance) suite aux impacts du Covid -19.

Ce qui représente 18,7 % du ratio combiné du marché qui s’établit à 110,4 %. Il en découle notamment une perte globale du marché de l’ordre de 0,4 milliard de livres.

Vers une hausse des coûts

Encore, ces prévisions sont loin d’être définitives. Les effets de la pandémie sur l’économie mondiale étant multiples, les coûts s’accroissent avec le temps.

Compte tenu du rôle majeur des acteurs de l’assurance face à cette situation, les incertitudes rendent difficiles l’estimation du coût réel et des conséquences à long terme de la pandémie.

La crise sanitaire mobilise en effet un large spectre de couvertures assurantielles pour ne citer que l’annulation des voyages et des évènements divers, l’assurance crédit, etc.

Pour les analystes, la pandémie favorise l’inflation sur le marché de l’assurance. Les prix continueront à augmenter jusqu’en 2021.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.