Les chiffres-clés de la délégation d’assurance en 2019

Délégation assurance 2019 chiffres clés

Des données de la Fédération française de l’assurance (FFA) publiées par un grand courtier indiquent que les assurances de crédit externes ont représenté 15 % des cotisations totales en 2019. Ce chiffre confirme la domination des bancassureurs sur ce marché malgré les efforts continus du législateur en faveur de la libéralisation de la concurrence.

85 % du marché sont toujours aux mains des bancassureurs

L’assurance emprunteur est exigée par les banques lorsqu’elles doivent accorder des financements d’un montant et/ou d’une durée conséquents, notamment les crédits à l’habitat. Même si la loi ne l’impose pas, les établissements prêteurs la posent comme une condition indispensable. Il s’agit pour eux de se protéger contre l’incapacité de paiement du client.

En septembre 2010, la loi Lagarde a instauré le principe de la délégation d’assurance. Depuis cette date, les banques ne peuvent plus imposer leur contrat groupe maison aux souscripteurs d’un prêt, quelle que soit sa nature. Ces derniers sont désormais libres de se tourner vers une compagnie tierce afin de négocier une offre individuelle.

Important L’objectif de cette disposition est de favoriser la concurrence et permettre aux emprunteurs de bénéficier d’une couverture sur mesure à un tarif plus attractif.

Pourtant, d’après les statistiques de la FFA,

Sur les 9,8 milliards d’euros de primes que représente l’assurance de crédit, les banques détiennent encore 85 % de parts.

De plus, les sommes associées à ces contrats dits alternatifs n’ont progressé que de 2,4 %, contre 5,3 % pour les primes reçues par les bancassureurs.

Les courtiers expliquent cette stagnation par la politique commerciale agressive des banques, qui compensent la faiblesse des taux d’intérêt avec l’assurance.

Ces professionnels déplorent par ailleurs « les pratiques abusives de certains prêteurs », qui jouent sur le temps pour empêcher les emprunteurs de faire valoir leur droit à une couverture externe.

La délégation de crédit concerne essentiellement les crédits immobiliers

Dans le détail, les emprunts immobiliers pèsent 7 milliards d’euros, soit 71 % du marché. La différence est répartie entre les crédits à la consommation pour 2 milliards d’euros et les prêts professionnels pour 800 millions.

Important Les délégations d’assurance portent principalement sur les financements destinés à l’acquisition d’un logement.

Elles concernent environ 15 % des contrats conclus et totalisent 1 132 millions d’euros de primes pour l’année 2019 avec une croissance de 5,4 %. En revanche, dans les deux autres catégories de prêts, les pourcentages d’assurances en délégation sont très faibles, à 1 % et 3 % respectivement.

S’agissant des garanties, la perte d’emploi, par ailleurs facultative, à l’inverse des garanties décès, perte d’autonomie, invalidité temporaire et incapacité de travail, est très peu souscrite.

Les données de la FFA révèlent que « les cotisations qui y sont liées ont chuté de 16,3 % sur un an ». Les 169 millions d’euros encaissés en 2019 pour ce type de protection représentent 2 % du montant global.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.