Les emprunteurs américains peuvent demander la suspension du remboursement de leur prêt hypothécaire

petite maison et billets

En raison de l’arrivée de l’épidémie du coronavirus aux États-Unis, les grands prêteurs hypothécaires recommandent à leurs clients de se renseigner sur la suspension de crédit s’ils rencontrent des difficultés à honorer leurs mensualités. Même s’il n’existe pas de dispositif spécifique pour la situation actuelle, des procédures existent pour les emprunteurs menacés de défaillance à cause de la maladie ou de la perte de leur source de revenus.

Les autorités se mobilisent pour soutenir les citoyens impactés en difficultés à cause du coronavirus

Le coronavirus risque de priver de nombreux employés de tout ou partie de leurs revenus. Afin d’éviter de graves problèmes financiers aux familles, les pouvoirs publics se mobilisent. En Italie, durement frappée par l’épidémie de coronavirus, le gouvernement fédéral a engagé des discussions avec les banques locales. L’objectif est de trouver des solutions visant à réduire l’impact du coronavirus pour les consommateurs et l’ensemble du système économique.

Au Royaume-Uni, la Royal Bank of Scotland, l’un des plus grands établissements britanniques, a déclaré proposer jusqu’à trois mois de report sur les remboursements mensuels pour tous les acheteurs qui attrapent le coronavirus. BBC News indique que BST et la Lloyds Bank offrent les mêmes facilités.

Mais aux États-Unis, alors que le président est en pourparlers avec le Congrès concernant une série de mesures de relance pour soutenir financièrement les employés, les grands groupes bancaires et organismes de crédits adoptent une attitude attentiste.

Important Ils préfèrent pour l’instant s’appuyer sur leurs polices d’assurance existantes, déclarant procéder à une évaluation du potentiel impact du COVID-19 sur leurs clients avant d’effectuer les ajustements nécessaires.

Les emprunteurs encouragés à partager leurs difficultés éventuelles avec leur banque

Dans tous les cas, les emprunteurs en difficulté sont encouragés à contacter leur conseiller bancaire pour connaître les options qui s’offrent à eux.

Interrogés par Newsweek, plusieurs établissements bancaires et financiers ont indiqué que

Leur police d’assurance prévoit la possibilité de reporter ou de réduire les mensualités en cas de graves difficultés pour leurs clients.

Les clients de Bank of America, par exemple, qui rencontrent des problèmes financiers liés au coronavirus doivent en informer le prêteur et dévoiler leur plan afin de trouver ensemble une solution adaptée à leur situation et leurs moyens.

Pour d’autres enseignes, comme Flagstar, la majorité des prêts à l’habitat seraient détenus par des agences fédérales comme Fannie Mae, Freddie Mac ou Ginnie Mae. Elles sont ainsi tenues de suivre les directives de ces dernières en ce qui concerne la suspension de crédit immobilier, tandis que les cas non liés à ces entités seront examinés individuellement.

Ces sociétés soutenues par le gouvernement fédéral ont été priées de préciser leur politique en matière de suspension de crédit hypothécaire. L’avis de la Federal Housing Administration (FHA), qui fournit une assurance sur les prêts immobiliers accordés par des établissements agréés par l’institution, a également été sollicité.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.