La majorité des projets immobiliers sont maintenus

maison miniature

L’immobilier fait partie des moteurs indispensables à l’économie française. Avec la crise sanitaire occasionnée par la propagation du coronavirus, le marché est sous tension, mais il est constaté qu’une grande partie des investisseurs sont loin d’abandonner leur projet d’achat immobilier. Les aides étatiques et la maîtrise de la hausse des taux de crédits ont permis de maintenir le secteur à flot.

Des tensions déjà existantes avant la crise du Covid-19

Avant même la crise sanitaire et le confinement qui s’en est suivi, le marché de l’immobilier a connu quelques tensions. En effet, la Banque de France a demandé aux organismes prêteurs d’être plus prudents lors de l’examen des dossiers de crédit afin d’éviter la surchauffe du secteur.

Important Ainsi, les crédits à très long terme, au-delà de 25 ans, étaient devenus rares, alors que les emprunteurs dont le taux d’endettement dépassait 33 % se sont vu opposer un refus.

Pendant le confinement, les ménages déjà engagés dans un prêt immobilier ont eu la possibilité de reporter leurs échéances. Ils n’ont donc eu qu’à payer leur assurance emprunteur. Sur le moyen terme, cette suspension du remboursement des mensualités les ont permis de ménager leur finance.

Pour les Français qui envisagent d’investir dans l’immobilier après le confinement, la grande majorité d’entre eux ont décidé de maintenir leur projet, sauf les primo-accédants et les profils les plus fragiles.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Une hausse de taux constatée

Important Si les projets de nombreux investisseurs résidentiels et locatifs sont maintenus, il faut savoir que plusieurs banques ont commencé à augmenter leur taux d’emprunt. Les hausses les plus fortes ont ainsi atteint 0,9 point.

Par contre, certains établissements ont décidé de laisser leurs barèmes inchangés afin de préserver leur part de marché.

Le courtier immobilier aura donc un rôle primordial à jouer dans la reprise pour aider les particuliers à trouver les offres les plus compétitives. Cet accompagnement concerne non seulement le choix de l’organisme prêteur, mais aussi la sélection de l’assurance emprunteur qui pèse grandement sur le TAEG.

À toutes les étapes de la démarche, les emprunteurs peuvent désormais compter sur la capacité des acteurs impliqués dans le travail à distance acquise au cours du confinement.

J’emprunte
sur
15 ans
J’assure mon prêt au meilleur prix
top

Archives

J’assure mon prêt au meilleur prix

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.