Les assureurs doivent faire face à la menace des banques

jeune couple avec un courtier

Les temps sont durs pour les acteurs financiers, en particulier pour les banques qui peinent à rentabiliser leur activité du fait des taux bas. Celles qui ne veulent pas entendre parler de plan d’austérité et de suppression d’emplois optent pour la diversification. Dans cette optique, de nombreuses banques se sont aventurées dans le monde de l’assurance, notamment dans l’assurance dommage.

Les compagnies d’assurance voient partir leurs clients avec une certaine impuissance

La concurrence était déjà rude quand il fallait rivaliser entre assureurs. Mais maintenant que les banques viennent à leur tour marcher sur les plates-bandes des compagnies, ces dernières se sentent prises à la gorge.

D’après les résultats d’une étude récente,

La concurrence des banques a déjà fait perdre aux compagnies d’assurance 800 000 clients potentiels en assurance habitation et 500 000 en assurance auto, et ce, seulement en l’espace de 6 ans.

La stratégie des banques est assez simple, mais efficace. En effet, elles n’ont pas besoin de prospecter et de mener des campagnes de séduction coûteuses, elles ont juste à proposer à ceux qui sont déjà consommateurs de leurs produits bancaires de tester de nouveaux produits tels que l’assurance dommage ou l’assurance crédit.

Important À la différence des acteurs traditionnels, les bancassureurs peuvent se permettre de proposer des tarifs très bas puisqu’il s’agit d’un produit de complément.

Un marché juteux

Malgré cette intrusion dans le monde des assurances, il est difficile de blâmer les banques qui, elles aussi, tentent de survivre dans un contexte économique qui leur est défavorable.

Se refaire une santé financière en se lançant dans le monde de l’assurance est une décision judicieuse, sachant que l’assurance dommages pèse à elle seule plus de 55 milliards d’euros. Pas encore en terrain conquis, mais presque, les établissements bancaires grappillent petit à petit des parts de marché. Les chiffres évoquent une part de 26 % à la fin de l’année 2018.

Toujours en parlant de chiffres et à titre d'information, les activités d’assurance du réseau Crédit Mutuel-Centre Est Europe-CIC lui rapportent en moyenne 120 000 euros de commissions par agence. Pour avoir une certaine idée de ce que cela représente, il faut savoir que le service « distribution » d’une compagnie d’assurance génère en moyenne 300 000 euros. La différence peut paraître énorme, mais il ne faut pas oublier que, pour l’assureur, il s’agit de son activité principale.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.