Le taux immobilier repart à la baisse

Piles de pièces de monnaies entourant le modèle réduit d'une maison

Les emprunteurs se réjouissent de voir que les taux immobiliers recommencent à piquer du nez. Le taux moyen a reculé en juillet dernier, soit plus de deux mois après le déconfinement. Cette baisse intervient après plusieurs mois de hausse. Sur recommandation du HCSF, les banques ont en effet durci leurs conditions d’octroi à fin 2019. Ceci a entraîné une légère remontée des taux en janvier, laquelle s’est poursuivie en juin suite aux conséquences du confinement.

S’endetter moins longtemps

Régulièrement, l’Observatoire Crédit Logement/CSA prend le pouls du marché immobilier ainsi que de celui du crédit immobilier. Le dernier rapport qu’il a publié porte sur le mois de juillet, un mois qui a vu, pour la première fois de l’année, le taux moyen immobilier évoluer à la baisse.

Ceci marque une véritable rupture, en dépit du fait qu’il serait erroné de parler de hausse constante pendant le premier semestre de cette année. Après avoir atteint un plancher record l’année dernière, le taux a en effet effectué quelques remontées légères, à cause notamment des recommandations émises par le Haut conseil de stabilité financière (HCSF).

Outre la baisse du taux, le fait marquant du mois de juillet est la volonté des candidats à l’emprunt de s’endetter moins longtemps. D’un mois à l’autre, la durée moyenne d’un prêt immobilier a observé une baisse d’un semestre en passant à 18 ans et 8 mois. Cela fait un long moment que cet indicateur n’est pas passé sous la barre des 19 ans.

Emprunter de nouveau à moins de 1 %

En réalité, le confinement n’a pas joué le premier rôle dans la hausse du taux immobilier, malgré la crainte des observateurs. Mais il est vrai qu’il y a contribué, notamment lorsque, au sortir du confinement, les banques ont cherché à augmenter le coût du risque et à soigner leur marge.

Important Mais la remontée des taux ne s’est pas inscrite dans la durée puisqu’au mois de juillet, les taux moyens sur 15 et 20 ans ont perdu 6 points de base en s’affichant respectivement à 1,03 % et 1,21 %. Sur les prêts sur 25 ans, le taux moyen est ramené à 1,47 %, soit 5 points de base de moins qu’un mois auparavant.

Comme les clients ne sont pas tous égaux au regard des organismes de crédit, les porteurs de projet qui présentent les dossiers les plus intéressants se voient accorder des crédits sur 20 ans avec un taux inférieur à 1 % (0,93 %). S’ils optent pour un emprunt sur 15 ans, ce type de profil peut espérer obtenir un taux de 0,75 %. Et pour réduire encore plus le coût de leur crédit, la délégation de l’assurance de prêt immobilier est un levier qu’ils peuvent actionner.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.