La sélection médicale, un défi pour les spécialistes de l’assurance emprunteur

Sélection médicale assurance emprunteur

Avec la faiblesse actuelle des taux, l’assurance de prêt immobilier peut coûter plus cher que les intérêts. Cette couverture doit donc être choisie avec soin pour réaliser des économies tout en satisfaisant aux critères de la banque. Seulement, l’indispensable sélection médicale entraîne l’exclusion de nombreux assurés, qui réclament sa suppression. Sauf que selon les professionnels du secteur, cela ferait croître la sinistralité, et donc les tarifs.

Dématérialisation du parcours et allègement de la sélection médicale

Depuis le début du millénaire, la concurrence s’intensifie sur le marché de l’assurance emprunteur et particulièrement depuis 2010 avec les lois Lagarde, Hamon et Sapin 2, qui visent à casser le monopole des groupes bancaires.

Les particuliers pouvant se tourner vers l’assureur de leur choix au lieu du contrat groupe aux garanties et tarifs standardisés, les offres individuelles se multiplient, faisant baisser les prix et les marges.

Mais pour fournir une protection sur mesure, les compagnies ont dû renforcer la sélection médicale. Un impératif difficilement compatible avec la nécessité de simplifier et accélérer les démarches de souscription.

Important Pour répondre aux attentes du public, les assureurs ont maintenu le questionnaire de santé, mais ont dématérialisé le parcours et réduit les questions au strict minimum.

Certaines enseignes posent 6 questions, d’autres comme l’assurtech Digital Insure se limitent à deux pour les jeunes de moins de 30 ans qui empruntent moins de 100 000 euros. L’automatisation permet à la plupart des établissements de prendre une décision très rapide sur la majorité des dossiers et de consacrer davantage de temps sur les cas les plus complexes.

Les défis de l’hyper-personnalisation de l’assurance emprunteur

Désormais, les solutions sur mesure sont la norme. En outre, les acteurs du secteur s’efforcent de limiter les surprimes et de relever les seuils de déclenchement des examens médicaux supplémentaires comme l’échocardiogramme, la mammographie, le bilan sanguin…

Important Grâce à des grilles tarifaires affinées chez les assureurs et les réassureurs, les refus sont également moins fréquents.

Mais l’hyper-personnalisation de l’assurance emprunteur n’a pas que des avantages.

Elle entraîne des surprimes potentiellement très élevées pour les personnes considérées comme présentant un risque supérieur, qui n’est pas forcément une maladie grave : tabagisme, surpoids, métier dangereux, etc.

La majoration peut atteindre des milliers d’euros. De plus, pour un achat à deux, si les co-emprunteurs ont des profils trop différents, la souscription de contrats d’assurance distincts est nécessaire.

Certains assureurs déplorent d’ailleurs la segmentation trop poussée, qui selon eux, est en train de conduire à la démutualisation, ce qui fait régresser le marché sur les plans commercial et marketing.

Les pistes d’amélioration en matière de sélection médicale

Important Les assureurs sont nombreux à estimer que du fait de la durée des crédits, la sélection médicale à un instant T ne permet pas d’apprécier l’évolution du risque.

En exploitant le potentiel du Big data, les assureurs veulent obtenir des informations pertinentes sans se montrer trop intrusifs.

Important Les réassureurs américains et japonais sont en avance sur la question grâce à une réglementation moins contraignante sur les données.

Une meilleure connaissance du risque réel conduirait à un ajustement des cotisations tout au long de la vie. Ce modèle pourrait cependant se heurter à l’opposition des souscripteurs qui risquent de payer une majoration, voire perdre leur couverture, sur leur état de santé se dégrade.

Certains envisagent de passer à la téléconsultation au lieu de la visite médicale physique qui ne permet pas de détecter tous les éventuels soucis de santé et d’évaluer le risque en conséquence.

Une meilleure prise en compte du style de vie dans le futur système va également devenir incontournable.

ImportantDes compagnies veulent inciter les assurés à adopter des comportements pouvant améliorer ou préserver leur santé et leur bien-être et récompenser ceux qui adoptent de bonnes pratiques par des conditions plus attractives.

Malgré les avancées prévues, il semble donc que la sélection ne puisse pas être totalement supprimée. Sans cette précaution, les compagnies devraient répartir une sinistralité plus élevée sur tous les assurés, avec une hausse des prix à la clé.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.