Le changement de contrats, une source d’économies négligée par les Français

Changements contrats source economies negligee

Dans un contexte de lutte pour l’amélioration du pouvoir d’achat, une récente étude réalisée par le site Jechange et publiée par Le Parisien révèle que les Français sont peu enclins à changer de fournisseurs pour divers services basiques. Pourtant changer de contrats et abonnements pourrait générer entre 300 euros à 3 000 euros d’économies annuelles pour chaque ménage.

Les Français réticents à changer de contrats ou d’abonnements

Pour réduire leurs charges fixes, les Français ont tout intérêt à revoir leurs contrats et abonnements, y compris le prêt à l’habitat et l’assurance emprunteur qui le couvre, et à changer de prestataire afin bénéficier de conditions plus avantageuses. Selon Gaël Duval, président fondateur de la plateforme chargée d’accompagner les particuliers dans les renégociations,

« Le gain peut atteindre des milliers d’euros chaque année ».

Alors que chaque année, 9 % des Européens en moyenne changent de banque, ce pourcentage tombe à 3 % en France, et cela, sans que leur fidélité soit récompensée par des rabais octroyés spontanément par l’établissement.

41 % des personnes interrogées par Odoxa pour le site Jechange jugent d’ailleurs la démarche impossible. Pourtant, des mesures ont été prises en faveur de la mobilité bancaire, même pour ceux qui ont un crédit à l’habitat en cours de remboursement. L’ancienne banque se charge du transfert vers son successeur sans facturer de frais au client.

Important Dans de nombreux autres domaines, les Français paient cher pour leur réticence à se lancer dans des formalités administratives.

C’est le cas des abonnements de téléphonie mobile, dont le tarif est jugé exorbitant par bon nombre de particuliers alors qu’il a pratiquement diminué de moitié ces dernières années.

Des changements essentiellement « contraints » en 2018

Important Le sondage montre néanmoins une évolution puisque plus de 4 sondés sur 10 ont fait jouer la concurrence en 2018 pour au moins un de leurs contrats.

Si le progrès est notable, le chiffre reste faible si l’on considère qu’un ménage en détient plusieurs, entres autres :

  • un emprunt immobilier et l’assurance de crédit correspondante,
  • un prêt et une assurance auto,
  • un bail immobilier,
  • un ou plusieurs contrats bancaires,
  • les abonnements TV, téléphone, électricité, gaz,
  • l’assurance scolaire,
  • etc.

Important Parmi les changements opérés l’année dernière, la téléphonie, l’énergie et l’assurance ont été les trois principaux domaines concernés.

La plupart des clients qui ont franchi le pas ont été contraints par une nouvelle situation personnelle (divorce, déménagement) ou ont été motivés par la perspective d’alléger leur budget mensuel.

Si les sondés justifient leur inaction par le manque de temps et la complexité des contrats, il semble surtout qu’ils soient très mal informés quant aux démarches à effectuer pour de prestataire. Or, qu’il s’agisse de l’opérateur mobile, de l’assureur ou des fournisseurs de gaz ou d’électricité, le changement est aussi simple que rapide.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.