Date butoir proche pour les demandes d’indemnisation des victimes de l’affaire des PPI

signature contrat

Dans l’émission Money Show, l’expert Martin Lewis a averti des milliers de Britanniques que la date butoir pour la réception des demandes d’indemnisation dans l’affaire des PPI approche. Les potentielles victimes de ces ventes abusives d’assurance emprunteur n’ont plus que quelques mois pour déposer plainte et récupérer des milliers de livres sterling.

Les assurances vendues abusivement, « le plus gros scandale de l’histoire bancaire »

Le scandale des PPI a éclaté en 2008 lorsque le régulateur est intervenu après la révélation de milliers de plaintes concernant des assurances de prêt immobilier vendues abusivement. Cette couverture protège les emprunteurs en cas de décès, de maladie, d’invalidité, de perte d’emploi qui l’empêche de rembourser sa dette.

Important Ainsi, 30 milliards de livres sterling ont été versées au titre des PPI, dont une bonne partie n’a pas encore été réclamée.

L’expert recommande ainsi à tous les ménages ayant pris une carte de paiement ou une carte de magasin, ou contracté un crédit, un prêt hypothécaire, un financement automobile, un découvert… de vérifier qu’ils ont bien donné leur accord pour l’assurance de paiement.

En effet, il est apparu que des millions de personnes l’avaient souscrite à leur insu, la prime ayant tout simplement été ajoutée à leur mensualité sans consultation préalable.

Certaines n’avaient même pas besoin de toutes les garanties, car elles bénéficiaient déjà d’une prise en charge par une autre police d’assurance, par exemple celle de leur carte bancaire ou de leur employeur.

Quelques conseils pour maximiser ses chances d’obtenir une indemnisation

En consultant leur contrat d’assurance ou leur dossier de crédit, les particuliers peuvent constater que la compagnie à laquelle ils s’étaient adressés à l’époque a cessé ses activités entretemps.

Important Le programme d’indemnisation des services financiers peut alors gérer leur dossier à leur place. De même, les héritiers d’un souscripteur d’assurance de prêt immobilier qui est décédé depuis peuvent soumettre une réclamation au nom de ce dernier et récupérer l’argent.

De nombreux outils sont disponibles en ligne pour aider les particuliers à préparer leur dossier. Alternativement, ceux-ci peuvent se tourner directement vers l’établissement prêteur ou vers l’autorité de réglementation financière (FCA).

Important Et dans l’éventualité d’un refus du prêteur, le recours à l’Ombudsman est gratuit.

Dans la mesure du possible, l’expert recommande de réclamer le remboursement soi-même au lieu de passer par les sociétés de gestion des plaintes, qui prélèvent une commission pouvant aller jusqu’à 20 % des sommes obtenues.

Enfin, les emprunteurs peuvent invoquer les directives Plevin.

Pour rappel, la Haute Cour a reconnu en 2017 que la plaignante Susan Plevin avait droit à une partie de la commission que la banque avait gagnée grâce à son PPI. Environ 150 000 personnes dont les demandes d’indemnisation ont été rejetées se sont vu accorder le droit de renouveler leur demande.

Important La règle est la suivante : si la banque perçoit une commission de plus de 50 % sur une PPI sans en informer le client, ce dernier a droit à un remboursement.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.